Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 11 avril |
Saint Stanislas
home iconActualités
line break icon

Vidéo : quand VGE recevait Jean Paul II pour une visite historique

POPE PRESIDENT

AFP

En 1980, Valéry Giscard d’Estaing reçoit le Pape en France et descendent ensemble les Champs-Élysées (voir photo). C’est à cette occasion que le Saint-Père prononce cette phrase : "France, fille aînée de l’Eglise, qu'as-tu fait des promesses de ton baptême ?". Une phrase qui s’adresse autant au président qu’aux évêques de France. "VGE" se rend une dernière fois au Vatican en 1981.

Timothée Dhellemmes - Publié le 04/12/20

Décédé ce mercredi 2 décembre à l’âge de 94 ans, l’ancien président français, Valéry Giscard d’Estaing, a connu trois Papes différents à l’Élysée : Paul VI, Jean Paul Ier et Jean Paul II. A l’été 1980, ce dernier fut accueilli en grande pompe à Paris.

Cela faisait 175 ans qu’un Pape n’avait pas visité Paris, le 30 mai 1980, lorsque Jean Paul II fut accueilli par Valéry Giscard d’Estaing, pour son sixième voyage apostolique. Le Saint-Père avait été reçu avec les honneurs dès son arrivée en hélicoptère, sur les Champs-Élysées.

Le président français avait alors pris le temps de défiler avec lui, jusqu’à la place de la Concorde. S’en était suivie une visite d’État de quelques jours, au cours de laquelle Valéry Giscard d’Estaing avait reçu le Pape à l’Élysée, avant d’assister à la messe qu’il célébrait, à Notre-Dame de Paris. Au cours de ce voyage, Jean Paul II prononça l’un de ses plus célèbres discours : « France, fille aînée, de l’Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? »

Tags:
Pape Jean Paul IIParis
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement