Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 juin |
Saint Irénée de Lyon
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : le père Matthew a été libéré

WEB3-NIGERIA-FATHER-MATTHEW-DAJO-Fair-use.jpg

Agnès Pinard Legry - publié le 03/12/20 - mis à jour le 03/12/20

Brutalement enlevé dans la banlieue d’Abuja (centre du Nigeria) le 22 novembre, le père Matthew Dajo a été libéré mercredi 2 décembre.

« Nous rendons grâce à Dieu parce que notre frère, le père Matthew Dajo a été libéré sain et sauf », s’est réjoui Mgr Ignatius Ayau Kaigama, archevêque d’Abuja (centre du Nigeria), en annonçant la libération du prêtre ce mercredi 2 décembre. Curé de la paroisse saint Anthony, située dans une petite commune à proximité d’Abuja, le père Matthew Dajo avait été brutalement enlevé le 22 novembre dernier.

Au Nigeria, les enlèvements, généralement menés par les islamistes de Boko Haram, sont devenus monnaie courante. Le cas des quatre séminaristes du diocèse de Kaduna, enlevés dans le nord du pays le 8 janvier dernier, avait beaucoup fait parler. L’un d’entre eux avait été tué par les ravisseurs. Depuis, plusieurs prêtres, femmes et enfants ont été kidnappés, sans être systématiquement libérés.


CHRZEŚCIJANIE W NIGERII

Lire aussi :
6.000 chrétiens ont été tués au Nigeria depuis 2015

Si l’insurrection djihadiste qui dure depuis plus de dix ans est à l’origine de nombreux massacres, la lutte pour l’accès aux ressources naturelles a également fait flamber la criminalité. « Il s’agit plus d’un combat pour les ressources en terre et en eau, pour l’agriculture et le pâturage, etc, que d’un conflit religieux », explique à l’Aide à l’Église en détresse le père Blaise Agwon, directeur du Centre pour le Dialogue, la Réconciliation et la Paix à Jos, capitale de l’État de Plateau, dans la région de la Ceinture Centrale du Nigeria.

Tags:
Afriqueenlevementnigeria
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement