Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconCulture
line break icon

Quand le chantier du Sacré-Cœur de Montmartre mobilisait la France entière

Basilique Montmartre

© Leemage via AFP

La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre en cours de construction en 1882.

Caroline Becker - Publié le 02/12/20

Dès le début de l'incroyable aventure de la construction de la basilique du Sacré-Coeur de Montmatre, démarrée après le Voeu national de 1870, le chantier, s'il s'est étalé dans le temps, il n'a cependant jamais manqué de ressources financières, et a su mobiliser autour de lui toutes les couches de la société.

Véritable œuvre impliquant toute l’Église, la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre peut s’enorgueillir d’avoir réussi à gagner l’adhésion de la France entière. Si le chantier a traîné pendant plusieurs années et a nécessité de changer d’architectes de nombreuses fois, il n’a cependant jamais perdu le soutien incroyable des Français, prêts à lui consacrer toutes les ressources nécessaires pour le voir se poursuivre.

La basilique du Sacré-Cœur, une œuvre ecclésiale

Car la basilique est bien plus que l’œuvre de chrétiens laïcs. Elle symbolise à elle seule une œuvre ecclésiale, regroupant à la fois les laïcs donc, mais aussi les évêques et même le Pape ! Trois fois de suite, le pape Pie IX approuve ce Vœu national et donne, en 1873, 20.000 francs pour poursuivre les travaux. En 1894, il est imité par son successeur, le pape Léon XIII, qui alloue, pour sa part, non seulement 25.000 francs mais aussi un calice et un ciborium.

Cette incroyable mobilisation, elle commence véritablement en 1871 lorsque Alexandre Legentil et Hubert Rohault de Fleury, les instigateurs du Vœu national, envoient aux évêques de France une lettre pour les informer de leur projet. Moins d’un an plus tard l’archevêque de Paris donne son accord. Deux mois après, onze diocèses relaient l’information. Au fil du temps, la mobilisation ecclésiastique se généralise et, en 1881, un diocèse français sur trois organise un quête spéciale pour la construction de la basilique.




Lire aussi :
Quel est le véritable message de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre ?

Si des fonds sont récoltés, la générosité ne s’arrête pas là. Certains offrent des cloches, d’autres des autels. À Paris, des paroissiennes s’impliquent personnellement dans la réalisation de la chapelle dédiée à Marguerite-Marie Alacoque, inspiratrice du culte du Sacré Cœur de Jésus. Dans les paroisses, les prédications se multiplient et les prêtres n’hésitent plus à mobilier les paroissiens directement en chaire ! Du côté du clergé régulier, la mobilisation est aussi de mise. À titre d’exemple, les Frères des Écoles chrétiennes s’engagent à verser un sous par an et par élève. Plusieurs communautés voient dans le Sacré-Coeur la possibilité de rendre hommage à leurs fondateurs à travers une chapelle. Ce sera celle de saint Bruno pour les Chartreux, de sainte Thérèse pour le Carmel ou encore de saint Ursule pour les Ursulines. Les sanctuaires ne sont également pas en reste et Paray-le-Monial, Lourdes, Fourviève et Notre-Dames des Victoires à Paris, se manifestent aussi pour soutenir le chantier. Les associations catholiques, qui se comptent par centaine, suivent également le mouvement.

Par la force de son message, la basilique de Montmartre a ainsi réussi ce pari incroyable de mobiliser toutes les couches de la société : de l’ouvrier, à l’association de commerçants en passant par les industriels et même l’armée et les municipalités, tous sont au rendez-vous pour financer, à la hauteur de leur moyen, la construction du Sacré-Cœur, symbole non pas de l’Église de France, mais bien de l’Église universelle.

Pour en savoir plus :

© Artège

La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, une épopée incroyable au cœur de l’histoire de France, par Patrick Sbalchiero, Artège, novembre 2020.




Lire aussi :
Ce qui lie à tout jamais Thérèse de Lisieux au Sacré-Cœur de Montmartre

Tags:
histoiremontmartresacre coeur
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement