Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 17 janvier |
Saint Antoine le Grand
home iconActualités
line break icon

Les évêques dénoncent "une grave erreur pour notre société tout entière"

Jean-Claude Allin / Diocèse de Rouen

Messe publique à la basilique Notre-Dame de Bonsecours, à Rouen, le 24 mai 2020.

Timothée Dhellemmes - Publié le 26/11/20

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce jeudi 26 novembre que la jauge de 30 personnes était maintenue dans les églises pour la reprise des messes. "C’est une grave erreur pour notre société tout entière", fustige la Conférence des évêques de France (CEF).

« Les lieux de culte ont été des lieux de contamination et la circulation virale demeure encore forte dans notre pays. Ces lieux accueilleront d’abord 30 personnes dans le respect des règles sanitaires, puis cette jauge évoluera progressivement en fonction de la situation sanitaire et de l’échéance du 15 décembre », a déclaré le Premier ministre, Jean Castex, ce jeudi 26 novembre.

Dans la foulée de ces déclarations, la Conférence des évêques de France (CEF) a immédiatement regretté dans un communiqué « une mesure qui demeure irréaliste et inapplicable » et s’interroge « sur les véritables critères utilisés par le gouvernement pour fixer les conditions de ce confinement ». « Après l’appel du Président de la République à l’issue de son discours du mardi 24 novembre, elle attendait une rectification de cette mesure et la mise en place d’une « jauge réaliste » dès ce 28 novembre. Il n’en est rien ! »

Les cultes ne sont pas des commerces mais traiter ainsi les religions, c’est considérer comme accessoire la foi de millions de croyants.

Selon les évêques, « les protocoles présentés par les différentes religions auraient pu permettre des décisions plus facilement applicables et équitables ». « Certes, les cultes ne sont pas des commerces mais traiter ainsi les religions, c’est considérer comme accessoire la foi de millions de croyants. C’est une grave erreur pour notre société tout entière », ajoutent-ils.




Lire aussi :
Vent debout contre la jauge de 30 personnes, les catholiques mettent la pression

Enfin, les évêques réaffirment leur volonté d’ « une véritable concertation plus efficace pour aboutir à un accord ». La CEF « se réserve toujours la possibilité d’utiliser les moyens de droit appropriés », conclue le communiqué.

Tags:
cefMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
WOMAN,PRAYING,PRAYER
Claire Guigou
Six clés pour comprendre l'ouverture aux femm...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
Rachel Molinatti
La vidéo de ce couple d'octogénaires va faire...
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Comment faire renaître la flamme de l’amour d...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Rachel Molinatti
Neige à Madrid : il sculpte un immense Christ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement