Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

26 mars 1989, le jour où Maradona s’est rendu à Lourdes

DIEGO-MARADONA-LOURDES-000_PAR2004042063505.jpg

GABRIEL BOUYS / AFP

Diego Maradona et sa fille Dalma le 26 mars 1989 à son arrivée à la basilique de Lourdes en compagnie du maire de l’époque, Philippe Douste-Blazy.

Louise Alméras - publié le 26/11/20

Diego Maradona, la légende du football née en Argentine, a succombé à une crise cardiaque ce 25 novembre. On sait qu’il a toujours été fidèle à sa patrie et au football, mais l’on sait moins qu’il était homme à tenir ses promesses… même les plus éloignées de son image sulfureuse.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Enfant aux pieds bénis, tête brûlée par les rêves de gloire, Diego Maradona débarque à Naples dans les années 1980. Il vaut très cher et il le sait. Chaque dimanche, tous les Napolitains se dirigent vers le stade pour assister à ses prouesses. Pourtant, le 26 mars 1989, il s’échappe de son pays d’accueil pour aller honorer une promesse faite à sa femme Claudia. El Pibe de Oro (le gamin en or) lui avait promis de se rendre au sanctuaire de Lourdes pour remercier la Sainte Vierge de la naissance de leur fille, appelée pour l’occasion Dalma-Lourdes.


Diego Maradona

Lire aussi :
Légende du football, Diego Maradona est mort

Ce jour-là, il a déjà commis sa fameuse “main de Dieu” et sa célébrité est au comble. Le monde entier a aussi vu ses signes de croix et ses génuflexions sur les pelouses des terrains de foot. Car il nourrit une foi sincère et a une grande dévotion à la Vierge Marie, très aimée en Amérique Latine, et n’hésite pas à l’exposer. Si bien qu’au moment d’arriver à Lourdes, toute la foule se presse pour le toucher, jusqu’à l’empêcher de pouvoir s’approcher de la grotte.

Seules sa femme enceinte et sa fille parviennent à aller y faire une prière. Pendant que Diego Maradona s’enfonce dans sa colère et dans sa déception, seul de l’autre côté du rivage. Mais il repart quand même à l’aéroport avec deux bonbonnes remplies d’eau de la grotte, qu’il rapporte du tarmac jusqu’à Naples. Et si ce jour n’a pas été aussi beau qu’il l’aurait voulu, tous ceux qui l’ont croisé à Lourdes s’en souviennent encore fortement. 

Tags:
FootballLourdes
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement