Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Églises fermées, prêtres traqués… Miguel Pro est toujours resté au service de ses paroissiens

Miguel Pro

© Public Domain

Philip Kosloski - publié le 23/11/20 - mis à jour le 21/11/22

Dans les années 1920, même lorsque les lois interdisaient de pratiquer le culte au Mexique, Miguel Pro continuait de subvenir aux besoins spirituels de ses paroissiens. Il est fêté le 23 novembre.

En 1926, le président mexicain Plutarco Calles décrète de nouvelles lois visant à imposer la laïcité au Mexique. Celles-ci ont clairement pour objectif de chasser les prêtres étrangers du pays et d’empêcher la pratique religieuse. Ils n’ont plus le droit de porter leur habit en public et le gouvernement prend le contrôle des monastères. La pratique de tout culte est rapidement interdite et les églises sont fermées aux fidèles. Malgré toutes ses difficultés, bienheureux Miguel Pro continue à servir ses paroissiens en trouvant de nouveaux moyens de guider les brebis qui lui ont été confiées. Lors de son homélie pour la béatification de six serviteurs de Dieu, dont le père Miguel Pro, le 25 septembre 1998, saint Jean Paul II parle de lui ainsi :

La célébration quotidienne de la Sainte Messe était le centre de sa vie, ainsi qu’une source de force et de ferveur pour les fidèles. Père Miguel Pro organisait des “stations eucharistiques” chez ses paroissiens, où le corps du Seigneur pouvait être reçu en secret chaque jour durant les années de persécution.

« Vive le Christ-Roi ! »

Miguel Pro se déguise souvent pour échapper aux autorités et accomplir ses devoirs plus facilement. Il se rend dans les familles pour dire la messe, entendre les confessions et même baptiser les enfants. La fermeture des églises et la menace de l’emprisonnement ne le dissuadent aucunement d’être un berger pour ses brebis, comme le remarque Jean Paul II.

Sa vie en tant qu’apôtre dévoué et courageux a été inspirée par un inépuisable zèle évangélisateur. Ni les souffrances de maladies graves, ni l’épuisement de l’activité ministérielle qu’il exécutait souvent dans des circonstances périlleuses ne sont parvenues à étouffer la joie radieuse et contagieuse de son amour pour le Christ que personne ne pouvait lui dérober (Jn 16, 22).

Accusé à tort d’avoir participé à un attentat, Miguel Pro est fusillé le 23 novembre 1927. Il meurt les bras en croix en criant “Vive le Christ-Roi”. Son exemple demeure une source d’inspiration pour beaucoup, pour son courage face à la persécution religieuse et sa volonté de servir ses brebis durant des temps difficiles. Béatifié le 25 septembre 1988 par le pape Jean-Paul II, il est commémoré le 23 novembre.

Tags:
bienheureuxMexique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement