Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconAu quotidien
line break icon

Mariage : cinq idées pour demander à ses amis d’être témoins

CONFIDENCES ENTRE DEUX AMIES

ESB Professional / Shutterstock

Claire de Campeau - Publié le 18/11/20

La ferez-vous de manière classique ? Ou décalée ? Voici quelques idées pour personnaliser votre demande auprès de vos futurs témoins de mariage.

Si certains préparatifs en vue d’un mariage sont compliqués en raison de la crise sanitaire actuelle, il demeure néanmoins une étape nécessaire et plaisante : la demande aux témoins. Une fois le choix posé, vient le moment de leur demander s’ils acceptent ce rôle important. Aleteia a recueilli les témoignages de nombreux fiancés, qui vous donneront sans doute des idées.

Une demande chargée de sens

Pourquoi ne pas faire sa demande dans l’église dans laquelle vous avez prévu de vous marier ? Un lieu chargé de sens, et une belle manière de souligner le rôle essentiel du témoin. Sans compter que l’église est un endroit propice à la prière : cela peut être l’occasion de confier au Seigneur votre projet de mariage aux côtés de votre futur témoin. « J’ai emmené une de mes futures témoins dans l’église à côté de chez moi pour la lui faire visiter, nous explique Marine. Je lui ai dit : « Dans un an, H. et moi nous nous marierons ici (première annonce)… et j’aimerais que tu sois ma témoin, si tu es d’accord ? » J’ai adoré lui demander dans le lieu même où elle témoignera. » Demander à un frère, une sœur, un ami de devenir témoin lui signifie aussi l’importance qu’il prend dans votre vie et la volonté que ce lien persiste et grandisse sur le long terme.

Une demande décalée

Si vous avez l’âme joueuse, une idée originale consiste à organiser un jeu, une devinette ou une chasse au trésor. « J’ai utilisé une cocotte en papier pour demander à ma sœur d’être ma témoin, on en faisait beaucoup petites ! Dessus j’avais écrit plein de questions différentes qui lui demandaient toutes d’être ma témoin. », raconte Camille. Passer par le jeu permet aussi de décompresser durant les semaines souvent assez chargées de la préparation d’un mariage. Et cela reste un bon souvenir pour tous !

Une demande confinée

fizkes / Shutterstock

Confinement oblige, Amélie a fait une demande très « 2020 » en utilisant Skype : « On était en visio, « Salut Quitterie, Antoine vient de me demander en mariage, tu veux être ma témoin ? » Quand il n’est pas possible de se voir en réel, en raison de la distance, d’un confinement ou autre, la visioconférence permet de malgré tout voir en direct la réaction de l’autre et de partager son émotion. Quant à Marie, désespérée d’être « enfermée en durée indéterminée », elle a choisi au printemps dernier d’écrire sa demande sur un mur de chez elle, avant de la dévoiler, à distance, à ses futurs témoins.

Une demande généreuse

Une demande accompagnée d’un petit cadeau pour fêter l’occasion. Un bijou, un montage photo, une jolie carte… Afin de personnaliser la demande et d’en garder le souvenir. Camille avait ainsi préparé « un album photo et une demande d’être témoin sur la dernière page », Marie-André avait quant à elle « préparé une box sur le thème de notre mariage, thé et gourmandises », tandis qu’Adélaïde leur a offert à chacun un bijou aux couleurs du mariage, à porter le jour J. Caroline a trouvé une carte à gratter sur Internet « Veux-tu être mon témoin ? » et Aude a profité de sa séance d’essayage de robes de mariée : « Je les ai invités à mon essayage de robes de mariée et à cette occasion je leur ai offert une petite boîte « kit de survie » avec du vernis de la couleur du mariage, un sachet de tisane pour bien dormir, un doliprane au cas où, des chocolats… »


WEDDING

Lire aussi :
Témoins de mariage, une mission pour toute la vie

Une demande sérieuse

Alexandra et son fiancé ont choisi de leur côté d’écrire une « lettre de motivation » pour demander à leurs proches de témoigner de leur amour le jour J. Le passage par l’écrit peut aider à réfléchir au sens donné à cet acte de témoignage et à l’importance que cela prend pour nous.

La façon de demander à ses proches de devenir ses témoins reflète aussi notre regard posé sur ce rôle de témoin. N’hésitez pas à prendre le temps d’en parler avec eux, quelle que soit le biais utilisé pour faire votre demande.


MAŁŻEŃSTWO

Lire aussi :
Six règles d’or pour bien choisir son témoin de mariage

Tags:
amitiéMariagetémoin
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement