Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Les moines se mettent eux aussi au “click and collect”

Click and collect

Tous droits réservés / Abbaye Sainte-Anne de Kergonan

Un moine de l'abbaye Sainte-Anne de Kergonan délivre sa commande "Click and collect" à une cliente lors du confinement à l'automne 2020.

Domitille Farret d'Astiès - publié le 17/11/20

Avec le second confinement, de nombreux commerçants se sont convertis au "click and collect". Moines et moniales ne sont pas en reste.

Experts en confinement, les moines et moniales vivent ce dernier très différemment de leurs contemporains. Cloîtrés, ils ont en effet offert leur liberté physique en faisant le choix de la vie monastique et ont l’habitude de peu, voire ne jamais, sortir. En revanche, nombre d’entre eux tirent une partie de leurs revenus de leur travail, et notamment de l’artisanat. Eux aussi ont du baisser le rideau de leurs boutiques et pâtissent de la situation, tout comme les commerçants. Avec le confinement, les visiteurs se font plus rare et certains qui ne vendent pas de produits frais ont dû fermer boutique.

C’est pourquoi plusieurs d’entre eux se sont mis comme leurs pairs “au click and collect”, qui consiste à passer commande en ligne ou au téléphone puis à venir chercher ses produits en magasin. À l’image des bénédictins de l’abbaye de Kergonan (Morbihan), qui vendent les produits du verger en ligne, des bénédictines de Jouarre (Seine-et-Marne) ou des diaconesses de Reuilly (Yvelines) – un ordre protestant. Le principe est simple : il suffit de se rendre sur leur site pour faire son choix  de céramiques, confitures, cosmétiques, miel, fruits… et il est ensuite possible soit de se faire livrer, soit de venir retirer ses produits directement en magasin. Les moines n’ont pas dit leur dernier mot.




Lire aussi :
Avec la pandémie, les ressources des monastères se tarissent

Tags:
AbbayeCovidReligieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement