Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconActualités
line break icon

Chine : on est toujours sans nouvelles de deux séminaristes et plusieurs religieuses

CHINA

Sergi Gisbert-(CC BY-NC-ND 2.0)

La rédaction d'Aleteia - Publié le 13/11/20

Dix séminaristes ainsi que deux prêtres et quelques religieuses ont été arrêtés par la police lundi 2 novembre dernier dans le séminaire du diocèse de Baoding, à 150 kilomètres de Pékin. Dix jours après, on est toujours sans nouvelles.

Malgré le renouvellement de l’accord provisoire entre la Chine et le Vatican, les arrestations de catholiques continuent en Chine, comme le rapporte l’agence Asia News. Lundi 2 novembre, c’est le séminaire de Baoding, dans la province de Hebei, qui a été visé par les autorités. « Les trois maisons ont été investies par la police au même moment (…) Tous les ordinateurs des enseignants ont été saisis », a déclaré une source anonyme à Asia News. Bilan : quatre séminaristes en premier cycle de philosophie, six en deuxième cycle de théologie, ainsi qu’un prêtre formateur et des religieuses ont été arrêtés. Même sort pour le père Lu Genjun, ancien vicaire général de Baoding, qui ne se trouvait pas dans l’enceinte du séminaire au moment des faits.

Baoding, l’une des pierres angulaires de la communauté « clandestine »

Si le séminaire de Baoding est visé, c’est parce qu’il est considéré comme clandestin par Pékin. Avec plus de 500.000 fidèles, le diocèse de Baoding est l’une des pierres angulaires de la communauté non officielle. En 1997, son évêque, Mgr Giacomo Su Zhimin, avait été emmené en garde à vue, sans jamais réapparaître. Son vicaire, Mgr Francesco An Shuxin, avait également été arrêté, avant de rentrer dans l’Eglise officielle et de devenir l’évêque de Baoding reconnu par le gouvernement.

Le 22 octobre dernier, le Vatican avait annoncé que l’accord provisoire avec la Chine portant notamment sur la nomination des évêques était reconduit pour deux ans. « Nous sommes contents de l’accord. Mais bien sûr il existe de nombreux problèmes que l’accord ne se proposait pas de résoudre », avait notamment déclaré le cardinal secrétaire d’État, Pietro Parolin.


ROSARY,CHINA,POPE FRANCIS

Lire aussi :
Il n’y a pas de « persécutions » en Chine contre les catholiques, affirme le cardinal Parolin

Tags:
chineseminariste
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement