Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconDécryptage
line break icon

Trisomie 21 : les chiffres du dépistage prénatal en France

enfant trisomique

Denis Kuvaev - shutterstock

Camille Yaouanc - Gènéthique - Publié le 06/11/20

Le dépistage de la trisomie 21 ne cesse de progresser en France, qui accuse le maintien d’un regard obstinément négatif sur ce handicap.

Alors qu’en Pologne le tribunal constitutionnel vient de proscrire l’interruption de grossesse en cas de malformation grave du fœtus, la France amplifie depuis plus de vingt ans sa politique de dépistage prénatal de la trisomie 21. Des chiffres éloquents du dernier rapport médical et scientifique de l’Agence de biomédecine illustre le fait que cette « “offre de soin” conduit à rendre mortelle une pathologie — la trisomie 21 — qui ne l’est pas  ».

Le diagnostic prénatal, une source d’angoisse

En 2018, près de 600.000 Françaises ont réalisé la première étape du dépistage prénatal de la trisomie 21, soit 85% des femmes enceintes si l’on se rapporte au nombre de naissances. Un dépistage systématisé qui, s’il n’a pas alerté toutes les femmes l’ayant réalisé, a rendu un résultat « positif », et inquiété près de 90.000 d’entre elles. Depuis 2017, un nouveau test intermédiaire est pratiqué : le « DPNI » (dépistage prénatal non invasif), à partir d’une prise de sang de la mère. En 2018, 75.653 femmes enceintes l’ont réalisé, dont 707 ont reçu à nouveau une mise en garde : leur enfant à naître était potentiellement porteur de trisomie 21. Et donc plus de 70.000 « libérées » de cette traque anxiogène. 

Étape ultime pour ces femmes, le diagnostic par amniocentèse, qui demeure un geste invasif à risque pour le fœtus. Certes moins pratiqué ces dernières années, 18.217 femmes ont pris ce risque en 2018 conduisant à 1.979 diagnostics de trisomie 21, et 1.862 diagnostics d’autres « anomalies chromosomiques déséquilibrées ». En parallèle, cette même année 2018, les centres pluridisciplinaires de dépistage prénatal ont délivré près de 2.800 autorisations d’interruption médicale de grossesse en raison d’une anomalie chromosomique, dont la plus fréquente reste la trisomie 21. 

100 millions d’euros pour le dépistage

Après la naissance, 454 enfants ont été diagnostiqués porteurs de trisomie 21 en 2018 . Parmi les femmes ayant reçu un résultat « négatif » au DPNI, cinq ont donné naissance à un enfant porteur de trisomie 21. Cinq cas passés entre les « mailles » de ce filet à trois étages. Ce chiffre, l’Agence de biomédecine le « surveille attentivement ». Il est le révélateur d’une « faille », dans un système bien huilé. 

Quand la Pologne voit son budget d’aide aux personnes handicapées et à leur famille passer de 3 à 6 milliards d’euros ces dernières années, la France s’entête et verse chaque année 100 millions d’euros dans le marché du dépistage prénatal . Si des initiatives telles que les Café joyeux ou le téléfilm Apprendre à t’aimer prônent l’espérance d’un changement de regard sur la trisomie 21, les chiffres font état d’une autre réalité. 




Lire aussi :
Elles ont appris à les aimer : ces stars qui s’affichent avec leur enfant handicapé

Pour aller plus loin : www.genethique.org

logo genethique
Tags:
AvortementTrisomie 21
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement