Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconActualités
line break icon

Chine : huit religieuses forcées de quitter leur couvent après des intimidations

TheDigitalArtist / Pixabay

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 06/11/20

Dans la province du Shanxi (Chine), huit religieuses ont dû quitter leur couvent après avoir été victimes de harcèlement de la part du gouvernement.

Lorsqu’en août dernier on leur a demandé d’ôter la croix de leur couvent, cela a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. À la suite d’intimidations répétés de la part des autorités locales, huit religieuses catholiques de la province du Shanxi (nord-est de la Chine) auraient décidé de quitter leur couvent selon Bitter Winter, un quotidien en ligne spécialisé sur la question de la liberté de religion et des droits de l’homme en Chine.

Quatre caméras de surveillance avaient été installées dans le couvent afin de surveiller les sœurs et leurs visiteurs. Il était même prévu d’en installer d’autres dans le réfectoire, la cuisine et la buanderie, mais les sœurs avaient cependant réussi à l’empêcher. L’une des religieuses rapporte que le gouvernement avait engagé un policier et deux fonctionnaires locaux afin de surveiller le couvent. « Ils venaient souvent à l’intérieur du couvent pour s’enquérir de nos activités, parfois la nuit. Le gouvernement a même engagé des voyous pour nous harceler ».

Des croix fréquemment ôtées

Pour elles, enlever la croix du couvent était impensable. « La croix est un symbole de Salut. Le retirer, c’était comme couper notre propre chair », a affirmé l’une des religieuses, ajoutant : « Si nous avions refusé de l’enlever, le gouvernement aurait démoli le couvent ». Déclarées « personnes dangereuses », elles ont été sommées d’ôter tous les autres symboles religieux, ce qui a entraîné la suppression de toutes les croix ainsi que d’une douzaine de statues au sein même de leur couvent.

En Chine, la campagne de répression anti-chrétienne se poursuit et le pouvoir communiste continue de démolir les croix. Le parti tolère difficilement la présence de l’Église catholique et si l’oppression du gouvernement chinois à l’égard des catholiques n’est pas toujours visible, elle reste pourtant omniprésente.


CHINESE MASS

Lire aussi :
Chine : florilège des vexations quotidiennes que le régime communiste inflige aux chrétiens

Tags:
chinepersécutions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement