Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconActualités
line break icon

Attentat de Nice : les familles des victimes prochainement reçues par le Pape

ERIC GAILLARD / AFP

I.Media - Publié le 06/11/20

Le pape François va recevoir les familles des victimes de l’attentat du 29 octobre dans la basilique Notre-Dame de Nice (France), a indiqué la Conférence épiscopale italienne.

Le pape François va recevoir prochainement les familles des victimes de l’attentat du 29 octobre dans la basilique Notre-Dame de Nice (France), a indiqué l’agence de presse de la Conférence épiscopale italienne SIR le 5 novembre 2020. Elles seront accompagnées du maire de la ville, Christian Estrosi, et de Paolo Celi, président de l’association Amitié France Italie (AFI).

Le 29 octobre dernier à Nice, un islamiste a égorgé trois personnes dans la basilique de la ville. Il s’agissait de deux fidèles : Nadine Devillers, 60 ans, et Simone Barreto Silva, 44 ans. Le sacristain, Vincent Loquès, 54 ans, a également été tué au cours de l’attaque.


Les trois victimes de l'attentat dans la basilique de Nice

Lire aussi :
Le témoignage des saints de la porte d’à côté

Une rencontre des familles des victimes aura lieu avec le pontife « dès que la crise sanitaire le permettra », a annoncé Paolo Celi sur son compte Twitter, rapporte l’agence SIR. « Merci beaucoup au pape François pour sa proximité et son affection », conclut le président de l’association AFI, assurant prier pour l’évêque de Rome.

« Un immense merci au pape François qui a accepté de recevoir prochainement les familles de Nadine, Vincent et Simone », salue pour sa part Christian Estrosi sur Twitter, qui fera partie de la délégation.

« C’est un honneur! […] C’était l’un de ses plus grands rêves ; je ne peux que l’exaucer », a réagi Joffrey Devillers, mari de Nadine, selon le quotidien français Nice matin.

Condamnant sur-le-champ « de la plus énergique manière de tels actes violents de terreur », le pontife argentin avait assuré sa proximité avec la communauté catholique de France et tout le peuple français qu’il avait aussi appelé à l’unité. En septembre 2016, le pape avait déjà accordé une entrevue aux victimes de l’attentat perpétré le 14 juillet sur la promenade des Anglais.


enfant faisant un coeur avec ses mains

Lire aussi :
Attentats : comment répondre à la violence par la charité ?

Tags:
Attentat de NicePape Françoisterrorisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement