Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saint Clément Ier
home iconBelles Histoires
line break icon

Wilhelmine, 9 ans, communiante de la dernière heure

BB

Wilhelmine, le jour de sa première communion à la basilique saint Martin d'Ainay, Lyon.

Mathilde de Robien - Publié le 05/11/20

Joie double pour Wilhelmine et ses proches en ce dimanche de la Toussaint 2020 : en plus de fêter les saints, elle a enfin pu faire sa première communion, proposée précipitamment juste avant la suspension des messes.

Jeune lyonnaise âgée de 9 ans et demi, Wilhelmine prépare sa première communion avec la paroisse sainte Marie en Presqu’île depuis le mois de février. Initialement prévue le 12 mai dernier, la célébration avait été annulée et reportée au… 22 novembre. Quelle déception pour elle, lorsque le gouvernement annonce, dans le cadre du reconfinement, l’interdiction des cultes à partir du 3 novembre ! Mais c’était sans compter la réactivité et la compassion du curé de la paroisse qui, 48 heures après l’annonce, déclare que les enfants, préparés depuis des mois, sont tout à fait prêts à recevoir l’Eucharistie, à condition néanmoins de recevoir le sacrement de réconciliation avant. Il propose donc, à ceux qui le désirent, de faire leur première communion lors d’une des messes de la Toussaint, estimant qu’il sera toujours temps de se réunir en famille plus tard pour fêter l’événement.

« J’en avais vraiment très, très envie », confie Wilhelmine à Aleteia. « Attendre encore, cela faisait trop long ! J’avais hâte de recevoir Jésus dans mon cœur ». Pour elle, pas question d’attendre le déconfinement. En ce dimanche 1er novembre, elle reçoit pour la première fois le Corps du Christ à la basilique saint Martin d’Ainay, quelques jours avant la suspension des messes, portée par une assemblée très émue et entourée de ses sœurs, parents et grands-parents.


FIRST COMMUNION

Lire aussi :
Première communion : votre enfant est-il vraiment prêt ?

Tags:
CommunionReconfinementsacrementstoussaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement