Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 04 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Wilhelmine, 9 ans, communiante de la dernière heure

wilhelmine.jpg

BB

Wilhelmine, le jour de sa première communion à la basilique saint Martin d'Ainay, Lyon.

Mathilde de Robien - publié le 05/11/20

Joie double pour Wilhelmine et ses proches en ce dimanche de la Toussaint 2020 : en plus de fêter les saints, elle a enfin pu faire sa première communion, proposée précipitamment juste avant la suspension des messes.

Jeune lyonnaise âgée de 9 ans et demi, Wilhelmine prépare sa première communion avec la paroisse sainte Marie en Presqu’île depuis le mois de février. Initialement prévue le 12 mai dernier, la célébration avait été annulée et reportée au… 22 novembre. Quelle déception pour elle, lorsque le gouvernement annonce, dans le cadre du reconfinement, l’interdiction des cultes à partir du 3 novembre ! Mais c’était sans compter la réactivité et la compassion du curé de la paroisse qui, 48 heures après l’annonce, déclare que les enfants, préparés depuis des mois, sont tout à fait prêts à recevoir l’Eucharistie, à condition néanmoins de recevoir le sacrement de réconciliation avant. Il propose donc, à ceux qui le désirent, de faire leur première communion lors d’une des messes de la Toussaint, estimant qu’il sera toujours temps de se réunir en famille plus tard pour fêter l’événement.

« J’en avais vraiment très, très envie », confie Wilhelmine à Aleteia. « Attendre encore, cela faisait trop long ! J’avais hâte de recevoir Jésus dans mon cœur ». Pour elle, pas question d’attendre le déconfinement. En ce dimanche 1er novembre, elle reçoit pour la première fois le Corps du Christ à la basilique saint Martin d’Ainay, quelques jours avant la suspension des messes, portée par une assemblée très émue et entourée de ses sœurs, parents et grands-parents.


FIRST COMMUNION

Lire aussi :
Première communion : votre enfant est-il vraiment prêt ?

Tags:
CommunionCovidsacrementsToussaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement