Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Prière et émotion après l’attentat de Vienne

WEB2-ATTENTAT-VIENNE-AFP-000_8UF9UT.jpg

Joe Klamar / AFP

Hommage après l'attentat de Vienne, 3 novembre 2020.

Agnès Pinard Legry - publié le 03/11/20

Dans la nuit de lundi à mardi 3 novembre, un terroriste a tué au moins quatre personnes à Vienne, près d’une importante synagogue et de l’Opéra.

Au moins quatre personnes ont été tuées à Vienne, en Autriche, dans la nuit de lundi à mardi 3 novembre. L’assaillant, qui a également fait quatorze blessés, était lourdement armé et a opéré tout près de la grande synagogue de Vienne. Abattu par la police, le terroriste était un “sympathisant” de l’État islamique, a indiqué le ministre de l’Intérieur autrichien. Les enquêteurs cherchent désormais à déterminer si l’assaillant a agi seul ou si d’autres suspects ont participé aux fusillades.

Emmanuel Macron s’est rendu ce mardi à l’ambassade d’Autriche pour apporter “son soutien inconditionnel au peuple autrichien” et appeler à une réponse européenne contre “des ennemis qui s’attaquent à ce qu’est l’Europe”. “Nous ferons tout, en Européens, pour nous tenir ensemble et combattre ce fléau qu’est le terrorisme”, a assuré le président de la République au lendemain de l’attaque terroriste de Vienne et alors que la France a été la cible de deux attaques terroristes ces dernières semaines, l’un visant un professeur de Conflans-Sainte-Honorine après un cours sur la liberté d’expression, l’autre des fidèles catholiques dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice.

Seul l’amour éteint la haine.

L’Autriche, sous le choc, a décrété trois jours de deuil national après ce que le chancelier Sebastian Kurz a qualifié d'”attaque terroriste répugnante”. Si de nombreuses personnalités politiques ont fait part de leur soutien, c’est aussi le cas des autorités religieuses. Archevêque de Vienne, le cardinal Schönborn, a tenu à apporter son soutien : “En ces heures dramatiques je prie pour les victimes, pour les forces de l’ordre et qu’il n’y ait plus d’effusion de sang”. Le pape François a également réagi à ce tragique événement en assurant, sur Twitter “prier pour les victimes et leurs familles”. “Seul l’amour éteint la haine”, a-t-il rappelé.

Dans un télégramme envoyé le 3 novembre et signé par le Secrétaire d’État, le cardinal Pietro Parolin, le souverain pontife a recommandé “à la miséricorde de Dieu” les victimes de l’attentat et a demandé à ce “que la violence et la haine cessent et que la coexistence pacifique dans la société soit encouragée”.


NICE-CHURCH-ATTACK-000_8U48G8

Lire aussi :
Attentat de Nice : “La résurrection c’est se relever face à toutes les forces mortifères”

Tags:
Terrorisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement