Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconSpiritualité
line break icon

Une occasion unique d’alléger les souffrances des âmes du purgatoire

HOLY SOULS IN PURGATORY

Public Domain

Albane de Cugnac - Hozana - Publié le 01/11/20

A partir du 2 Novembre, la Famille de Saint Joseph invite chacun à prier pour les âmes du purgatoire afin qu’elles obtiennent une rémission totale ou partielle de leurs péchés et puissent découvrir un jour la joie du paradis.

Au lendemain de la Toussaint, cette neuvaine est une belle occasion de prier non seulement pour les personnes décédées mais aussi pour notre propre âme, afin que nous puissions préparer sur terre notre cœur à rencontrer un jour le Seigneur dans sa pleine gloire. Frère Dominique Joseph, docteur en théologie, bibliste et enseignant de l’Ecriture sainte à la Faculté de théologie de Toulouse, livre ici quelques pistes de réflexion sur cette communauté de prière qu’il animera du 2 au 10 Novembre sur Hozana.

Qu’est-ce que le purgatoire ?
Frère Dominique Joseph : Dans l’imaginaire commun, le paradis, le purgatoire et l’enfer sont trois lieux différents, dans lesquels sont placées les âmes des défunts, selon leur vertu. Le purgatoire est perçu comme une antichambre, un lieu de préparation aux noces avec l’Agneau qui seront célébrées dans la joie paradisiaque. Reprenant le témoignage des mystiques, on décrit alors la mariée découvrant sa robe nuptiale en piètre état, sale et déchirée, heureuse de trouver en ce lieu de quoi nettoyer et rapiécer sa parure. Cette représentation a ses limites, mais elle fait sans doute comprendre l’essentiel. Disons qu’il conviendrait d’évoquer des « états » plutôt que des lieux. Il n’y a qu’un seul « lieu » : le brasier du Sacré-Cœur. La béatitude du paradis, c’est l’amour de Dieu pleinement accueilli ; les souffrances du purgatoire, c’est l’amour de Dieu rencontrant en l’homme des résistances. Dans ce cas, l’amour est un feu purificateur. Sainte Thérèse de Lisieux a eu cette sublime intuition que l’amour sanctificateur, c’est-à-dire l’amour du paradis, a une grande force purificatrice. 

Pourquoi prier pour les âmes du purgatoire ?
Les âmes qui meurent dans une amitié certaine avec Dieu mais qui n’ont pas accueilli pleinement la sanctification de l’amour divin souffrent au purgatoire des épreuves intenses. Ces souffrances sont avant tout celles du désir : elles contemplent la beauté de l’amour et découvrent qu’une distance insupportable les sépare de lui. Les souffrances sont aussi celles des scories du péché : elles sont torturées par leur attachement aux péchés passés et comprennent qu’elles avaient le pouvoir de les éviter. L’Église invite les fidèles à prier pour ces âmes, afin de soulager leurs souffrances, voire de leur obtenir la pleine communion qu’elles désirent, c’est-à-dire l’entrée au paradis. 

Il n’existe que deux moyens de devenir saint : lors du passage du purgatoire ou lors de notre pèlerinage terrestre…

On croit souvent qu’au Ciel, les âmes ont un grand pouvoir pour obtenir des faveurs de Dieu. C’est certainement vrai pour les âmes qui se sont sanctifiées sur terre, mais il ne faut pas oublier que nous pouvons offrir une prière puissante car nous sommes sous le régime de la foi. À celui qui croit, beaucoup sera accordé.

Quel message cette neuvaine véhicule-t-elle ?
Notre intercession pour les âmes du purgatoire est un acte de charité fraternelle envers ces âmes qui ne peuvent pas prier pour elles-mêmes. Qui le fera si nous les délaissons ? En outre, voici une occasion de nous rappeler que seuls les saints entrent au paradis. Or il n’existe que deux moyens de devenir saint : lors du passage du purgatoire ou lors de notre pèlerinage terrestre… Voilà un temps privilégié pour redoubler d’efforts afin de mourir à soi et de s’ouvrir à l’œuvre de la miséricorde.


HOLY SOULS IN PURGATORY

Lire aussi :
Combien de temps passons-nous au purgatoire ?

Comment cette neuvaine peut-elle permettre aux priants d’avancer vers le Seigneur ?

Il est vrai que la prière transforme toujours le priant. La neuvaine étant une prière, elle nécessite une disposition du cœur qui est celle de l’amour confiant et non du marchandage ou de l’esprit magique. Une neuvaine n’est pas une recette, elle n’est pas un effort pour acheter une grâce ou un bénéfice. Elle demande une cohérence de vie.

Prier une neuvaine est l’occasion de mettre en ordre ce qui doit l’être, par exemple donner les pardons qu’on a trop longtemps retenus.

Lorsqu’on prie pour obtenir une grâce, on s’avance vers le Dieu d’amour ; or, comment s’avancer vers l’amour si l’on entretient dans sa vie des obstacles à l’amour ? Prier une neuvaine est ainsi l’occasion de mettre en ordre ce qui doit l’être, par exemple donner les pardons qu’on a trop longtemps retenus. Il serait étrange de demander à Dieu son pardon pour certains défunts envers qui nous garderions nous-mêmes quelque rancune ! C’est pourquoi la prière d’une neuvaine est souvent l’occasion de recevoir le sacrement de réconciliation.

Comment s’articulera cette neuvaine ?
Très simplement. Nous commencerons par nous recueillir grâce à une méditation enregistrée au format audio. Nous découvrirons jour après jour l’intensité de l’amour de Dieu, sa volonté de nous offrir le bonheur éternel, les enjeux du combat spirituel, les dangers de s’attacher aux biens de ce monde, et surtout la confiance infaillible que nous pouvons placer en la miséricorde de Dieu. Nous prierons chaque jour avec des saints connus pour leur lien avec les âmes du purgatoire, comme sainte Catherine de Sienne, la bienheureuse Anne-Catherine Emmerich, sainte Gertrude et sainte Brigitte de Suède.

Ce que disent les grands saints sur le Paradis :


ROSARY PRAY

Lire aussi :
Comment prier le chapelet pour les âmes du purgatoire ?

Tags:
âmemortparadispurgatoire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement