Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François s’est entretenu avec Emmanuel Macron

Nice-Macron-et-Mgr-de-Moulins-Beaufort-sur-place

AFP / ERIC GAILLARD

I.Media - publié le 01/11/20

Le président de la République française, Emmanuel Macron, s’est entretenu avec le pape François le 30 octobre 2020.

« Ce sont nos libertés qui sont attaquées, comme l’est la liberté d’expression. Nous les défendrons avec force contre les terroristes et les extrémistes, dont l’idéologie de haine a pour objectif de semer la discorde entre les peuples et de briser la fraternité humaine », a assuré le chef d’État français au pontife selon des informations du quotidien La Croix.

Au lendemain de l’attentat de Nice, le chef de l’État a souhaité « parler » avec le pontife, « au moment où les catholiques de France ont été si violemment blessés et les Français dans leur ensemble choqués par cette attaque ». « Je tenais à partager avec vous notre émotion après l’attaque terroriste qui a frappé la France à la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice, à la veille des fêtes de la Toussaint, et à exprimer auprès de vous la pleine solidarité de la France à l’égard des catholiques du monde entier », a exprimé le président au pontife.




Lire aussi :
Attentat de Nice : un rite de réparation prévu dimanche à la basilique

« Chacun a le droit de pouvoir exercer librement sa religion en France », a-t-il ajouté. « Ce sont nos libertés qui sont attaquées, comme l’est la liberté d’expression. Nous les défendrons avec force contre les terroristes et les extrémistes, dont l’idéologie de haine a pour objectif de semer la discorde entre les peuples et de briser la fraternité humaine », a assuré le chef d’État français au pontife. « Chacun peut se sentir offensé et en parler. Mais rien ne peut justifier le recours à la violence et l’appel au crime », a-t-il déclaré. Emmanuel Macron a encore évoqué le martyre du Père Hamel, assassiné le 26 juillet 2016, dans l’église de Saint-Etienne du Rouvray.

Une discussion sur le modèle de la laïcité à la française

« Je vous remercie très sincèrement pour le soutien fraternel que vous apportez à notre pays, aux catholiques de France et à tous nos concitoyens dans ce moment si douloureux, a encore confié le président français au pape. Votre engagement pour le dialogue entre les religions est une œuvre de paix ». De son côté, le pape a exprimé au président « son soutien fraternel aux Français ». Les deux hommes partagent une « convergence de vue totale » sur « le rejet absolu du terrorisme et de l’idéologie de la haine qui divise, tue et met en péril la paix » ainsi que sur l’importance du dialogue entre les religions, a communiqué l’Élysée.


NICE-CHURCH-ATTACK-000_8U48G8

Lire aussi :
Attentat de Nice : “La résurrection c’est se relever face à toutes les forces mortifères”

La présidence française a indiqué à La Croix que les échanges entre les deux hommes se sont longuement poursuivis autour « du modèle de laïcité à la française, de la lutte sans relâche à mener contre l’obscurantisme mais aussi des motivations et manipulations qui peuvent amener des jeunes gens à commettre de tels actes criminels ». Le pontife s’est dit également « disposé à poursuivre ces échanges – sans que des modalités précises soient fixées ». Emmanuel Macron a enfin réitéré son invitation au pape François à venir en France.

Tags:
Emmanuel MacronLaïcitéNicePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement