Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Rouen : plus que quelques heures pour découvrir les trésors de Jeanne d’Arc

croix de jeanne d'arc

HA / Aleteia

Bérengère Dommaigné - publié le 29/10/20

À l’occasion du centenaire de la canonisation de la sainte, trois objets exceptionnels ayant trait à l’histoire de la Pucelle sont exposés à Rouen pour la toute première fois et jusqu’au 1er novembre.

L’année 2020 devait être l’année de Jeanne ! Entre le centenaire de sa canonisation et l’instauration républicaine de sa fête nationale, la ville de Rouen avait prévu de nombreuses festivités. Mais la crise sanitaire en a décidé autrement et, celles-ci, prévues entre les mois de mai et juin, ont été annulées et reportées en 2021.




Lire aussi :
Le centenaire de la canonisation de Jeanne aura bien lieu à Rouen !

Mais d’irréductibles normands catholiques, menés par le curé de la paroisse Sainte-Jeanne-d’Arc de Rouen, le père Geoffroy de la Tousche, ont pourtant réussi à organiser une exposition exceptionnelle, d’une semaine uniquement, qui prendra fin avec une messe de clôture célébrée ce samedi 31 octobre.

anneau de jeanne d'arc
© Bérengère Dommaigné
L'anneau de Jeanne d'Arc acheté par le Puy du Fou en 2016.

Dans le cœur même de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc, située sur la place où fut brûlée vive la sainte, l’exposition déambulatoire propose aux Rouennais de découvrir trois objets rappelant l’histoire de la Pucelle. Le fameux anneau de Jeanne, appartenant au Puy du Fou, revenu en France en 2016 ; la croix de procession présentée à Jeanne d’Arc alors qu’elle était sur le bûcher, prêtée par la commune de Pont-Saint-Pierre (Eure) ; mais aussi une lettre authentifiée datée du 28 mars 1430, signée de la main de Jeanne, généreusement prêtée par les descendants de la famille.

lettre de jeanne d'arc
© Bérengère Dommaigné
La lettre, signée de la main de Jeanne d'Arc.

Masque aux couleurs de Jeanne

Dès le premier jour, les Rouennais sont venus nombreux. “Près d’un millier samedi et dimanche”, se réjouit le père Geoffroy de la Touche, qui a installé un compteur à l’entrée. Le parcours permet également de se recueillir et de déposer des intentions de prières dans des corbeilles qui débordent. “C’est très émouvant de se retrouver devant ces objets de Jeanne. Elle a connu beaucoup d’épreuves et s’est battue pour la France. Cela résonne particulièrement en moi en ce moment”, confie émue à Aleteia, Anne, une institutrice de CE2 venue avec ses enfants et son mari. Après le recueillement, les pèlerins et visiteurs peuvent finir leur parcours à la boutique, qui permettra de financer cette exceptionnelle exposition, et pourquoi pas repartir avec un masque à l’effigie de Jeanne. La crise sanitaire n’empêchera donc pas le témoignage !


WEB2-STATUE-JEANNE DARC-FR503667A-GODONG

Lire aussi :
“Jeanne d’Arc nous montre comment reprendre notre destin en main”

Tags:
Béatification et canonisationJeanne d'ArcRouen
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement