Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Saint Georges
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Venezuela : le “médecin des pauvres” exhumé avant sa béatification

JOSE GREGORIO HERNANDEZ

Cortesía Arquidiócesis de Caracas

Agnès Pinard Legry - publié le 27/10/20

La dépouille du médecin vénézuélien José Gregorio Hernandez a été exhumée le 26 octobre 2020 en l’église Notre-Dame de La Candelaria de Caracas en amont de sa béatification prévue début 2021. Malgré le contexte sanitaire difficile, une onde d’allégresse traverse le Venezuela depuis lundi.

Malgré le contexte sanitaire difficile, une onde d’allégresse traverse le Venezuela depuis lundi 26 octobre. La dépouille de José Gregorio Hernandez a été exhumée lors d’une célébration à huis clos dans l’église Notre-Dame de La Candelaria, dans le centre de Caracas, en amont de sa béatification prévue pour début 2021.

L’exhumation a pour but de “s’assurer de l’état de la dépouille” et “garantir la conservation du corps dans la durée”, a indiqué la Conférence épiscopale du pays dans un communiqué. Des reliques devraient ensuite être envoyées à plusieurs diocèses du Venezuela qui comptent des paroisses à son nom ainsi qu’au Vatican.

Surnommé le “médecin des pauvres”, le Dr. José Gregorio Hernández Cisneros (1864-1919) a consacré sa vie au service des plus pauvres. Il s’est notamment fait connaître pour avoir porté secours aux plus nécessité lors de l’épidémie de grippe espagnole au début du XXe siècle. Il est mort à 54 ans après avoir été renversé par une voiture à Caracas en 1919.

Le décret de sa béatification signé par le pape François en juin dernier lui attribue la guérison en 2017 d’une fillette de 10 ans, Yaxury Solorzano, qui s’est rétablie après avoir reçu une balle dans la tête entraînant de profondes lésions cérébrales. Sa mère aurait prié José Gregorio Hernandez en lui demandant de guérir sa fille… ce qui est arrivé une vingtaine de jours après l’accident.

Le “médecin des pauvres” est le quatrième bienheureux du Venezuela après mère María de San José (1875-1967), béatifiée par Jean Paul II en 1995, mère Candelaria de San José (1863-1940), proclamée bienheureuse par le pape Benoît XVI en 2008 et mère Carmen Rendiles (1903-1977), béatifiée par le Pape François en 2018. Il est néanmoins le premier laïc vénézuélien à être béatifié.

Ils ont rejoint le cortège des saints en 2019 :

Tags:
Béatification et canonisationcorpsVenezuela
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement