Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconActualités
line break icon

« Europe, retrouve-toi toi-même ! », exhorte le pape François

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - Publié le 27/10/20

Le pape François a appelé les chrétiens "à réveiller la conscience de l’Europe" dans une lettre publiée le 27 octobre 2020. "Europe, retrouve-toi toi-même !", déclare-t-il en s’adressant directement au continent, l’invitant à écarter ses peurs et à donner un nouvel élan à son originalité, qui "réside avant tout dans sa conception de l’homme et de la réalité".

Le souverain pontife a publié une lettre à l’occasion du 40e anniversaire de la création de la Commission des Épiscopats de l’Union européenne (COMECE), du 50e anniversaire de l’ouverture officielle des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et l’Union européenne, et du 50e anniversaire de la présence du Saint-Siège au Conseil de l’Europe en tant qu’observateur permanent. Elle est adressée au cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, qui devait se rendre à Bruxelles pour rencontrer des membres du COMECE et de l’Union européenne à cette occasion, mais n’a pu s’y rendre à cause de la pandémie. Il assistera donc à ces rencontres par visioconférence. Le chef de l’Église lui confie le soin de transmettre ses réflexions à ces autorités.

« Europe, retrouve-toi toi-même ! », déclame le 266e pape, s’adressant directement au continent dans un style proche de l’exhortation Querida Amazonia, publiée en novembre dernier mais qui rappelle aussi l’appel du pape Jean Paul II lancé en 1982 à Saint-Jacques-de-Compostelle. Selon l’actuel pontife, l’originalité européenne « réside avant tout dans sa conception de l’homme et de la réalité ; dans sa capacité d’initiative et dans sa solidarité active ». Dans cette perspectives les chrétiens sont appelés « comme le levain dans la pâte […] à réveiller la conscience de l’Europe ».




Lire aussi :
François et l’Europe de Robert Schuman

Faisant référence au père fondateur de l’Union européenne, Robert Schuman, il a appelé à choisir aujourd’hui « un chemin de fraternité » et mis en garde contre « le risque de perdre son identité, spécialement lorsque font défaut les valeurs partagées sur lesquelles fonder la société ». « N’aie pas peur de ton histoire millénaire qui est une fenêtre sur l’avenir plus que sur le passé », a-t-il demandé à l’Europe.

Ne pas regarder son passé

« Ne t’arrête pas à regarder ton passé comme un album de souvenirs », a encore demandé le primat d’Italie au continent, considérant que « sans un élan idéal », il risquait de se retrouver « plus fragile et divisé ». « N’aie pas peur de ton besoin de vérité » hérité de la Grèce antique, « de justice », forgé par le droit romain et « d’éternité », fruit de la culture judéo-chrétienne, de l’art et de la foi, a-t-il encore déclaré. Le pontife en garde contre la tentation « de récupérer une hégémonie politique ou une centralité géographique », héritée du passé. Il ne s’agit pas non plus seulement « d’élaborer des solutions innovantes aux problèmes économiques et sociaux ».

Les quatre rêves européens du pape François

Le pape François a formulé le rêve « d’une Europe amie de la personne et des personnes », qui protège et éduque. Il faut que « la personne soit une valeur en soi et non l’objet d’un calcul économique », a-t-il insisté.

Il a aussi défendu le rêve « d’une Europe qui soit une famille et une communauté », c’est-à-dire dont les membres sont « unis par des responsabilités communes ». « L’Europe est une véritable famille de peuples, différents entre eux, et pourtant liés par une histoire et par un destin communs », a-t-il insisté.


HANDS

Lire aussi :
Fratelli tutti : la voie prophétique de la « philia »

Le pape François a ensuite appelé une « Europe solidaire et généreuse », capable d’accueillir et de surmonter la « méfiance » qu’elle a à l’égard des migrants. « Toute solution partielle a déjà démontré son insuffisance » et l’accueil ne peut « pas se limiter à de simples opérations d’assistance », a-t-il insisté.

Le successeur de Pierre a enfin plaidé pour « une Europe sainement laïque, où Dieu et César soient distincts mais pas opposés ». « Les temps des confessionnalismes sont finis, mais – on l’espère – aussi le temps d’un certain laïcisme qui ferme les portes aux autres et surtout à Dieu », a-t-il affirmé.

Un affection particulière du pontife pour l’Europe

Le pontife a souligné l’affection particulière qu’il avait pour ce continent, en raison de ses « origines familiales » [sa famille est originaire d’Italie, ndlr], mais aussi « pour le rôle central qu’il a eu et que j’estime qu’il doit encore avoir, bien qu’avec des accents différents, dans l’histoire de l’humanité ». Ce rôle est « encore plus important dans le contexte de pandémie » actuel, a-t-il insisté.

Les six saints patrons de l'Europe :


POPE FRANCIS AUDIENCE

Lire aussi :
Fratelli tutti : les sept grands appels du pape François

Tags:
EuropePape FrançoisUnion européenne
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement