Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

En Europe, les lieux de culte se reconfinent petit à petit

Nicolas Guyonnet / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Église sainte-Catherine de Valence. Photo d'illustration.

Timothée Dhellemmes - Publié le 27/10/20

Face à la reprise de la pandémie de Covid-19, plusieurs pays européens ont pris des mesures de reconfinement dont certaines concernent l’exercice des cultes. En France, Emmanuel Macron doit prendre la parole ce mercredi 28 octobre à 20 heures pour annoncer les nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus.

IrlandePlus d'offices religieux

Depuis le 22 octobre, le pays est passé au niveau 5 du plan Covid, ce qui signifie que tous les déplacements sont réduits au strict nécessaire, les Irlandais étant priés de ne pas sortir d’un rayon de 5 kilomètres autour de leur domicile. « Les offices religieux doivent se tenir en ligne » et « les mariages et les funérailles sont limités à 25 personnes », précise le site de l’Ambassade de France à Dublin.

Royaume-UniLa règle des six

Ils avaient rouverts le 4 juillet… moyennant une fréquentation proportionnelle à la taille de l’édifice. Mais depuis le 14 septembre, les rassemblements au-delà de six personnes sont interdits sur tout le territoire. Dans les édifices religieux, les personnes présentes ne doivent pas se mêler à un groupe de plus de six personnes, quel que soit le niveau d’alerte de la zone géographique. Seules exceptions ? Les mariages et les funérailles… limités, eux, à 15 personnes.

BelgiqueDes messes suspendues

En Belgique, alors que diverses restrictions fédérales sont entrées en vigueur le 23 octobre, certaines provinces ont pris des mesures plus drastiques encore au point de restreindre l’accès aux cultes. A l’instar de la région de Bruxelles-Capitale où les « offices et cérémonies religieuses, sauf exception », sont interdits à compter du 26 octobre. Cette mesure ne concerne pas les funérailles, qui peuvent être célébrés en présence de 15 personnes. Les cérémonies de mariages peuvent également se tenir, mais uniquement en présence des mariés, témoins, et ministres du culte.


Hostie, eucharistie

Lire aussi :
À Bruxelles, les messes à nouveau suspendues

En province de Liège, dans l’est du pays, ce sont les célébrations de fêtes religieuses qui sont interdites : premières communions collectives, professions de foi, confirmations et célébrations « qui entraînent des réunions de famille ». En revanche, ces interdictions n’ont pas d’incidence pour « les eucharisties dominicales ou de semaine, les funérailles, les célébrations du 1er et du 2 novembre, l’éventuelle présence dans les cimetières » a précisé le vicaire général du diocèse.

AllemagneDes annonces le 28 octobre

Le gouvernement n’a pas encore mis en place de nouvelles mesures spécifiques concernant les lieux de culte, depuis leur réouverture au mois de mai. En Allemagne, les restrictions sont prises au niveau local, et l’accès aux églises est parfois conditionné à une inscription préalable en ligne. Des mesures pourraient être annoncées ce mercredi 28 octobre, des médias  avance la mise en place d’un « confinement léger » est envisagé, consistant à interdire les évènements avec du public.

ItaliePlus de messes après 18h

Depuis ce lundi 26 octobre, tous les commerces et bâtiments publics, hors services de première nécessité, sont fermés à partir de 18 heures, jusqu’au 24 novembre minimum. Un couvre-feu est même appliqué dans plusieurs grandes villes, comme Rome, Milan et Naples. Avant 18 heures, les messes publiques sont toujours autorisées dans les mêmes conditions que celles qui avaient été édictées le 18 mai dernier : distanciation d’un mètre, désinfection des mains et masques obligatoires.

EspagneLiberté confiée aux diocèses

Le gouvernement a décrété ce dimanche 25 octobre l’état d’urgence sanitaire dans tout le pays. Le premier ministre, Pedro Sanchez, a annoncé un couvre-feu sur tout le territoire (à l’exception des îles Canaries) de 23h à 6h, avec la possibilité pour les régions d’avancer ou de retarder d’une heure son début. Concernant la pratique religieuse, le décret laisse aux autorités compétentes, pour les catholiques ce sont les diocèses, l’autonomie de fixer les règles, en tenant compte des risques de contamination : « La présence des personnes dans les lieux de culte est limitée par la fixation, par l’autorité compétente, de la capacité d’accueil pour les célébrations et les rencontres religieuses, en tenant compte du risque de transmission qui pourrait résulter de rencontres collectives. Cette limitation ne peut en aucun cas affecter l’exercice privé et individuel de la liberté religieuse ».


cathédrale saint Charles Lwanga, Gabon

Lire aussi :
Au Gabon, la police encercle des églises pour empêcher la reprise des messes

Tags:
CoronavirusespagneItalieReconfinement
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement