Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Saint Augustin de Cantorbéry
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François accepte la démission de Mgr Lafont, évêque de Cayenne

WEB2-EMMANUEL LAFONT-CAYENNE-ciric_281982.jpg

Corinne SIMON/CIRIC

Mgr Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne.

I.Media - publié le 26/10/20

Le pape François a accepté la démission de Mgr Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne, le jour de ses 75 ans, a annoncé le Bureau de presse du Saint-Siège ce lundi 26 octobre.

Le souverain pontife a accepté la démission de Mgr Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne, qui a fêté ses 75 ans soit la limite d’âge pour être évêque. Ancien militant anti-apartheid en Afrique du Sud, Mgr Emmanuel Lafont s’est fait connaître récemment pour s’être particulièrement positionné en faveur des viri probati lors du synode sur l’Amazonie.

Proche de Nelson Mandela

Ordonné en 1970, Mgr Lafont a d’abord été prêtre diocésain à Tours (France), avant de partir en tant que prêtre Fidei donum – soit mission temporaire acceptée par son évêque – en Afrique du Sud en 1994. Là, il s’engage aux côtés des grandes figures du mouvement anti-apartheid, l’évêque anglican Desmond Tutu et le militant Nelson Mandela. Mgr Lafont faisait partie de la délégation présente à l’enterrement de ce dernier avec le président François Hollande en 2013.

De retour en France en 1997, Mgr Lafont est nommé directeur national des Œuvres pontificales missionnaires, poste qu’il occupera jusqu’en 2002, avant d’être affecté à la paroisse de Langeais en Touraine de 2003 à 2004. En 2004, le pape François le nomme évêque de Cayenne. Il s’y fait notamment remarquer en 2014 pour avoir entamé une grève de la faim afin de sensibiliser les catholiques guyanais à la situation financière de leur Église. Il est fait officier de la Légion d’honneur en 2007.


WEB2-BISHOP-EVEQUE-godong-fr425315c.jpg

Lire aussi :
Comment sont choisis et nommés les évêques ?

En 2019, le Pape le convoque à Rome en tant que père synodal à l’occasion du synode sur l’Amazonie. Lors de cet événement, il est un des participants se positionnant le plus nettement en faveur de l’ordination des viri probati – des hommes mariés ayant fait leurs preuves sur le plan humain et pastoral. Une décision à laquelle le pape n’a pas apporté son soutien dans son exhortation Querida Amazonia en février 2020.

Tags:
demissionÉvêque
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement