Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Angélus : aimer, c’est ne pas être esclave des « idoles du monde »

PAPIEŻ FRANCISZEK

AP/Associated Press/East News

I.Media - publié le 25/10/20

Lors de l'Angélus du 25 octobre médité depuis une fenêtre des appartements pontificaux, le pape François a indiqué qu'"aimer, c'est ne pas être esclave des idoles du monde".

Dieu invite à « ne pas laisser nos vies devenir l’esclave des idoles du monde », a déclaré le pape François lors de l’Angélus, le 25 octobre 2020. Il a rappelé que « tant qu’il y aura un frère ou une sœur à qui nous fermons notre cœur, nous serons encore loin d’être des disciples ».

Devant une place Saint-Pierre ensoleillée où s’était rassemblée une foule éparse, le souverain pontife a commenté l’Évangile du jour, qui portait sur « le double commandement de l’amour » que livre le Christ aux docteurs de la Loi. « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit », leur déclare le Christ, ajoutant aussitôt : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».


Papież Franciszek

Lire aussi :
Angélus : “Chaque personne porte l’image de Dieu dans son cœur”

Ces deux commandements invitent, selon le chef de l’Église catholique, à « ne pas laisser nos vies devenir l’esclave des idoles du monde ». « Tant qu’il y aura un frère ou une sœur à qui nous fermons notre cœur, nous serons encore loin d’être des disciples comme Jésus nous le demande », a-t-il souligné. « Souvent nous oublions l’adoration de Dieu », a fait remarquer le 266e pape, alors qu’il s’agit du « noyau » de la prière. De la même façon, il arrive souvent que soit oublié l’écoute du prochain, alors que « nous avons beaucoup de temps pour bavarder », a-t-il déploré.

Violence au Nigéria

Après la prière de l’Angélus, le Pape a eu un mot pour le Nigéria, où de « violents heurts entre les forces de l’ordre et des jeunes manifestants » ont eu lieu. Il a appelé à éviter absolument la violence et à rechercher « l’harmonie sociale ».




Lire aussi :
Nigeria : “C’est comme si on nous faisait mourir à cause de notre foi”

Tags:
AngelusPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement