Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconAu quotidien
line break icon

Les nounous, des alliées pour la sainteté des enfants

Shutterstock / Halfpoint

Mathilde de Robien - Cécilia Zinicola - Publié le 22/10/20

Le témoignage de la mère de Carlo Acutis, jeune italien de 15 ans béatifié récemment par le pape François, est éloquent : c’est Beata, la nounou polonaise de Carlo, qui l’a éveillé à la foi dès sa petite enfance. Une histoire qui montre combien une baby-sitter peut faire germer des graines de saints.

« Beata a été l’une des premières personnes à parler de Dieu à Carlo », raconte Antonia, la mère du bienheureux Carlo Acutis. Aujourd’hui, elle le confie volontiers. Quand Carlo était enfant, elle n’avait mis que trois fois les pieds dans une église : pour sa première communion, sa confirmation et son mariage. La famille de Carlo vit alors à Londres pour des raisons professionnelles et le jeune garçon se voit confier pendant quatre ans aux bons soins d’une nourrice polonaise, catholique et portant une dévotion particulière à saint Jean-Paul II. Ses parents étaient croyants mais non pratiquants et c’est Beata qui a guidé les premiers pas du jeune Carlo dans la foi. C’est elle qui l’a emmené pour la première fois à la messe. Par ses prières, ses conversations et son exemple, elle a semé dans le cœur de Carlo ces petites graines de foi qui, avec le temps, ont pris racine et ont porté les fruits extraordinaires que nous connaissons.

Eveiller à la foi

Tante Menoue

Une nounou passe parfois de nombreuses heures aux côtés de l’enfant qui lui est confié. Ce sont autant d’occasions de lui parler de Jésus, de lui apprendre des prières ou des chants, de lui lire la vie des saints, d’organiser des activités en lien avec la foi chrétienne… Cela suppose bien entendu que les parents, premiers éducateurs, soient instruits et d’accord sur la démarche. Il ne s’agit pas de convertir ni d’évangéliser mais d’éveiller une âme à l’amour de Dieu pour chacun. L’histoire de Carlo et Beata permet de prendre conscience de l’impact d’une présence bienveillante et chrétienne sur le cœur d’un enfant. D’autant plus lorsqu’il existe une cohérence entre les convictions transmises par la nourrice et celles des parents.

Apporter une réponse chrétienne aux interrogations d’un enfant

CHILD, WONDER, LEAF
Chepko Danil Vitalevich | Shutterstock

Vers trois ans, il arrive qu’un enfant pose des questions très profondes sur le sens de la vie, sur la mort, sur la création… Et les nounous ont cet avantage d’être présentes et disponibles au moment où l’enfant pose ce genre de questions. Apporter une réponse chrétienne, c’est encore une manière de donner à Dieu une place dans le cœur de l’enfant. La mère de Carlo témoigne en ce sens : « Il avait trois, quatre ans quand il a commencé à poser des questions très profondes. Il était très attiré par l’Église, Jésus, la Vierge Marie… ». Il assaille sa mère de questions sur la foi, et sans doute aussi sa nourrice. Cette dernière a pu lui apporter des réponses et faire en sorte que la grâce du baptême, reçu juste après sa naissance, se déploie en lui d’une manière toute spéciale.

Demeurer un exemple

Denis Kuvaev/Shutterstock

On ne dira jamais assez combien l’exemple, la manière de vivre en chrétien, est un moteur puissant de l’éducation. Un enfant qui voit sa nourrice prier, louer le Seigneur, dire le bénédicité ou encore remercier le Ciel pour une bonne journée, est un vrai levier pour initier une jeune âme à la foi chrétienne.

Prier pour l'enfant que l'on garde

praying
Philippe Lissac | Godong

Une nounou a également cette magnifique opportunité de prier pour l’enfant dont elle a la garde. Même si les fruits n’en sont pas immédiatement visibles. Parlant de la prière des parents pour les enfants, le frère Thierry-Joseph comparait la prière des adultes à un flot de grâces amassées devant la porte de l’enfant. « Seul ce dernier peut ouvrir son cœur à Dieu, qui nous veut radicalement libres. Le jour où le jeune se décide, Dieu y entre plus facilement. » Si Carlo a ouvert son cœur avec une dextérité et une candeur incroyables, d’autres enfants ouvriront sans doute leur cœur si une nourrice les porte avec foi et amour dans ses prières.

Dix citations inspirantes de Carlo Acutis :

Tags:
ÉducationenfantFoi
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement