Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconArt & Voyages
line break icon

De la Bible aux Bibles : la Bible Chouraqui

Bible Chouraqui

© Djhé - wikimedia commons

La Bible Chouraqui.

Philippe-Emmanuel Krautter - Publié le 19/10/20

La riche personnalité d’André Chouraqui, avocat, poète, penseur et homme politique israélien a contribué au succès de sa traduction de la Bible dénommée « La Bible d’André Chouraqui ». Plus qu’une vision personnelle, cette version s’inscrit dans un mouvement interreligieux qu’il encouragea toute sa vie.

Une vie au service de la Parole. Né en Algérie en 1917 d’ascendance juive espagnole, André Chouraqui a été immergé dès son plus jeune âge dans le monde biblique, mais aussi dans celui de la poésie. Après des études de droit et un parcours rabbinique, il s’engage activement dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Avocat, puis juge, il voyagera dans le monde entier avant de s’établir à Jérusalem à partir de 1958, où il deviendra vice-maire.

À la fois porte-parole de la culture française en Israël et ambassadeur de ce pays, c’est la paix qui deviendra le vecteur essentiel de son action. Parallèlement à l’étude et à la traduction de textes essentiels de la culture juive, ce sera le dialogue entre les religions qui animera très tôt son action, lui qui n’aura de cesse sa vie durant de démontrer ce fonds commun dépassant toutes les divisions.

Une traduction de toute une vie

Rares sont les traductions de la Bible associées à un seul nom au XXe siècle. Or, la Bible Chouraqui peut s’enorgueillir à juste titre de compter parmi elles, cet esprit vif et curieux débutera ses premières traductions de la Bible à l’âge de vingt ans. Durant les quatre décennies de cette étonnante aventure, combien d’évènements majeurs jalonneront cette traduction.


MOÏSE LAW TABLE, RAPHAEL

Lire aussi :
De la Bible aux Bibles : la Bible hébraïque

Mais, quel fut le point de départ de cette volonté de traduction du texte biblique ? André Chouraqui a toujours estimé qu’il était difficile de connaître l’hébreu à sa racine, toutes les traductions de la Bible jusqu’alors disponibles ayant été réalisées elles-mêmes à partir de traductions, qu’il s’agisse du grec avec la Septante ou du latin avec la Vulgate. Il est vrai, ainsi que le soulignait André Chouraqui, que l’hébreu jusqu’à la création de l’État d’Israël demeurait une langue morte. Aussi, afin de sortir de ces traductions intermédiaires occultant la richesse de la langue hébraïque, André Chouraqui a-t-il profité de la naissance de l’État d’Israël au XXe siècle et de la « résurrection » de la langue hébreu en une langue courante pour proposer une traduction nouvelle, vivante et directement puisée à la racine de la langue biblique originelle.

Le souffle hébraïque de la Bible

N’ayant point eu besoin de dictionnaires pour juger du poids des mots puisque maîtrisant pleinement la langue hébraïque, André Chouraqui a tout d’abord proposé une nouvelle traduction de la Bible hébraïque ou Ancien Testament en français avant de s’atteler à la traduction du Nouveau Testament. C’est une lecture décloisonnée du texte originel du peuple d’Israël qui se trouve ainsi proposée par André Chouraqui, le « Seigneur Dieu » issu des traductions grecques s’effaçant au profit du tétragramme IHVH, plus respectueux du Dieu du Sinaï, l’être qui est, a été et sera.

André Chouraqui, par cette approche directe de l’hébreu, a ainsi su réinsuffler dans ses traductions l’inspiration biblique originale en estompant les cultures grecque et latine qui s’étaient introduites dans le texte au fil des traductions et des millénaires. Cette démarche demeure également perceptible pour sa traduction du Nouveau Testament, même si pour ce dernier André Chouraqui est, certes, parti du texte grec. Cependant, le traducteur a entendu souligner l’influence hébraïque des traducteurs de la Septante, qui certes parlaient grec, mais étaient tous Juifs de la Diaspora d’Alexandrie.

Par ce souci extrême de respect des différentes religions, la Bible Chouraqui a rencontré un très vif succès dès sa parution et fut traduite depuis dans de nombreuses langues.

Une traduction saluée

La Bible Chouraqui fut un travail de longue haleine, d’abord publiée en plusieurs volumes, vingt-sept, à partir des années 1970, elle fut éditée en son ensemble en 1987. Respectueux de la foi de chacun, André Chouraqui en a proposé plusieurs versions, l’une intégrant pour les catholiques les textes deutérocanoniques et des fragments grecs d’Esther et de Daniel, l’autre proposant pour les Juifs la Bible synagogale sans ces livres ni ceux du Nouveau Testament, alors que le lecteur protestant pourra la compléter par le Pacte neuf afin de disposer de tout le canon nécessaire.

Par ce souci extrême de respect des différentes religions, la Bible Chouraqui a rencontré un très vif succès dès sa parution et fut traduite depuis dans de nombreuses langues. André Chouraqui a également été à l’origine, postérieurement, d’une nouvelle traduction du Coran (1990). Exigeant et infatigable, André Chouraqui s’est éteint le 9 juillet 2007 à Jérusalem.

Bible Chouraqui
© Cerf

La Bible, trad. par André Chouraqui, Cerf, mars 2020.


WEB2-BIBLE DES PEUPLES-GODONG-FR156003A.jpg

Lire aussi :
De la Bible aux Bibles : la Bible des Peuples

Tags:
Bible
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement