Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 26 juin |
Saint Anthelme de Chignin
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

IVG : l’Ordre des médecins fustige la suppression de la clause de conscience

DOCTEUR-e1602430154979.jpg

mamagio / Shutterstock

Domitille Farret d'Astiès - publié le 11/10/20 - mis à jour le 12/10/20

L’Ordre des médecins a réagi à la disparition de la clause de conscience spécifique relative à l'IVG adoptée en première lecture par les députés le 8 octobre 2020.

« L’Ordre des médecins tient à réaffirmer que ni la disparition de la clause de conscience, ni l’allongement des délais légaux d’accès à l’IVG de 12 à 14 semaines, ne permettront de répondre aux difficultés qui peuvent, aujourd’hui encore, se poser à nos concitoyennes souhaitant avoir recours à une IVG ». Dans un bref communiqué diffusé samedi 10 octobre 2020, le conseil national de l’Ordre national des médecins s’est prononcé suite à l’adoption le 8 octobre en première lecture par l’Assemblée nationale d’une proposition de loi visant à supprimer la clause de conscience spécifique des personnels de santé à propos de l’IVG, ainsi qu’à allonger le délai pour avorter.

La suppression de la clause de conscience spécifique aux IVG dispose « qu’un médecin ou une sage-femme n’est jamais tenu de pratiquer une interruption volontaire de grossesse ». L’Ordre s’oppose en particulier à la disparition de cette clause et revendique une « prise en charge de qualité, invitant l’État à prendre des « engagements forts et un investissement important dans la stratégie de prise en charge ». Il regrette « que le gouvernement ne se soit pas clairement prononcé contre cette proposition de loi » et déplore « l’inaction et l’impréparation de l’exécutif ».

Pour sa part, le Collège national des gynécologues-obstétriciens français (CNGOF) avait fait savoir son opposition à une telle mesure, affirmant que « loin d’améliorer les droits des femmes dans notre pays », cette proposition de loi allait « contribuer à les détériorer ».


médecin pensif

Lire aussi :
IVG : la clause de conscience des professionnels de santé en danger

Tags:
AvortementBioéthiquemédecin
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement