Aleteia
Mardi 27 octobre |
Bienheureuse Emeline
Art & Voyages

De la Bible aux Bibles : la Bible des Peuples

WEB2-BIBLE DES PEUPLES-GODONG-FR156003A.jpg

Pascal Deloche I Godng

La Bible des peuples.

Philippe-Emmanuel Krautter - Publié le 05/10/20

La Bible des Peuples, éditée en 1998, a pris la suite de la Bible des communautés chrétiennes afin de répondre à un objectif avant tout pastoral. Cette traduction simple et accessible vise en effet un lectorat élargi et soucieux de pouvoir découvrir les Écritures en une rédaction claire et actuelle.

Étonnante aventure que celle de la Bible des Peuples née de l’expérience missionnaire de deux frères, les PP. Bernard et Louis Hurault, prêtres du diocèse de Versailles. C’est dans un bidonville du Chili que Bernard découvre la misère et la pauvreté spirituelle d’un grand nombre de personnes pour lesquelles il souhaite dès lors offrir une bouée de sauvetage. Cette dernière prendra la forme d’une Bible traduite en une langue accessible et accompagnée de notes expliquant la tradition de l’Église. La « Bible Latino-américaine » était née, nous sommes en 1972. Louis, pour sa part, poursuit sa mission évangélisatrice dans les milieux populaires de la banlieue parisienne. C’est auprès des populations les plus démunies des HLM où il réside qu’il décide de collaborer à l’édition française de la Bible des Communautés chrétiennes qui deviendra par la suite la Bible des Peuples après une malheureuse controverse.

Certains lecteurs avaient, en effet, cru déceler dans cette première version des expressions blessantes envers le peuple juif loin pourtant de l’intention première des traducteurs. Cette controverse conduisit cependant à une nouvelle rédaction des passages litigieux et au choix pour cette Bible qui avait connu un début chaotique d’un nouveau nom. Ce sera un nouveau baptême, un nouveau commencement pour cette Bible nommée dorénavant « Bible des Peuples »…

À l’écoute de Dieu

La Bible des Peuples reste essentiellement centrée sur l’écoute de Dieu. Les traducteurs ont en effet souhaité une Bible chrétienne, principalement tournée et centrée sur le Christ, ainsi que le rappelait saint Paul aux Thessaloniciens (1Th 2, 13) :

Et voici pourquoi nous ne cessons de rendre grâce à Dieu : quand vous avez reçu la parole de Dieu que nous vous faisions entendre, vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement, non pas une parole d’hommes, mais la parole de Dieu qui est à l’œuvre en vous, les croyants.

Fort de ce fil conducteur, cette édition a entendu ainsi répondre à une attente prioritaire de ses lecteurs en rendant accessible la lecture des Saintes Écritures. Les auteurs de la Bible des Peuples ont, en effet, été animés par une mission d’évangélisation en proposant un message chrétien pouvant être compris dans les grandes cités. « Notre expérience pastorale d’une cinquantaine d’années en milieu populaire nous a conduits à ce constat : les groupes, catholiques ou non, qui évangélisent les grandes cités sont ceux qui apportent, non pas une Bible culturelle et académique, mais le message chrétien, annoncé et partagé dans une communauté chaleureuse, vivant de l’Amour du Christ, et convaincue que la Parole est le trésor à partager« , soulignent ainsi les responsables de la Bible des Peuples.


WEB2-BIBLE-TOB-Godong-FR606240A.jpg

Lire aussi :
De la Bible aux Bibles : la Traduction Œcuménique de la Bible (TOB)

Disponible aujourd’hui en 15 langues de par le monde, la Bible des Peuples a dépassé les 65 millions d’exemplaires vendus depuis son lancement en espagnol en 1972. À chaque fois, cette traduction a reçu l’imprimatur de chaque Conférence épiscopale locale.

Une Bible simple mais non simpliste

Si les PP. Bernard et Louis Hurault n’ont pas souhaité proposer en tant que telle avec la Bible des Peuples une nouvelle édition scientifique de la Bible, la traduction néanmoins très soignée de celle-ci a fait l’objet de toutes les attentions afin d’être la plus fidèle possible aux textes originaux des Écritures, ainsi qu’en témoignent ces premières lignes de la Genèse :

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et vide, les ténèbres couvraient l’abîme, et l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux. Dieu dit : “Que la lumière soit !” Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière : “jour”, il appela les ténèbres : “nuit”. Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour.

Le style accessible facilite la découverte de la Parole auprès de milieux moins instruits, une manière d’entrer de manière décomplexée dans la richesse du texte biblique, les nombreux commentaires accompagnant cette Bible des Peuples aidant également à mieux en comprendre les origines, la richesse et profondeur des textes bibliques.




Lire aussi :
De la Bible aux Bibles : La Bible éthiopienne

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Bibleevangelisation
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Avion-chapelle
Agnès Pinard Legry
Aménagée dans un avion, cette chapelle est un...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement