Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

L’amour de Dieu, c’est un peu comme une chope de bière

BEER-shutterstock_391005625.jpg

Viiviien / Shutterstock

Rachel Molinatti - publié le 24/09/20

Difficile parfois pour le chrétien d'appréhender l'amour de Dieu et d'imaginer comment sera le Ciel. Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus utilise pour cela une image bien à elle.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Au Ciel, il y en aura pour tous les goûts. C’est ce qu’explique sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, patronne des missions et chantre de la petite voie, dans Histoire d’une âme, ses manuscrits autobiographiques. Petite fille, elle s’interrogeait : pourquoi au Ciel y aura-t-il une hiérarchie ? Pourquoi Dieu ne donnera-t-il pas la même gloire à chacun ? Sa sœur Pauline, à qui elle s’ouvrait de cette question, l’a donc invitée à aller chercher le grand verre de leur père, à le poser à côté de son petit dé à coudre, puis à les remplir d’eau tous les deux. Avant de la questionner : « Alors, Thérèse, lequel est le plus plein ? ». Ce à quoi la future sainte a répondu : « Ils sont aussi pleins l’un que l’autre ! ».

La leçon à tirer de cette anecdote, c’est qu’il n’y a pas à s’inquiéter. L’essentiel pour le chrétien n’est pas d’être à telle ou telle place, mais d’être rempli de l’amour de Dieu. Au Ciel, chope de bière, shot de vodka, flûte à champagne et ballon de rouge… tous seront les bienvenus ! À condition d’être remplis à ras bord… d’amour, bien entendu !

Une fois je m’étonnais de ce que le Bon Dieu ne donne pas une gloire égale dans le Ciel à tous les élus, et j’avais peur que tous ne soient pas heureux ; alors Pauline me dit d’aller chercher le grand “verre à Papa” et de le mettre à côté de mon tout petit dé, puis de les remplir d’eau, ensuite elle me demanda lequel était le plus plein. Je lui dis qu’ils étaient aussi pleins l’un que l’autre et qu’il était impossible de mettre plus d’eau qu’ils n’en pouvaient contenir. Ma Mère chérie me fit alors comprendre qu’au Ciel le Bon Dieu donnerait à ses élus autant de gloire qu’ils en pourraient porter et qu’ainsi le dernier n’aurait rien à envier au premier. (Histoire d’une âme, A, 19)


SALADE DE FRUITS

Lire aussi :
La charité, c’est comme la salade de fruits




Lire aussi :
Soyez désintéressé, vous aurez la première place !

Tags:
AmourparadissalutThérèse de Lisieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement