Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconPerles du Web
line break icon

Avec le Covid, des paroisses adoptent le bénitier sans contact

Distributeur d'eau bénite église Sainte-Catherine (Bruxelles)

Eglise Sainte-Catherine (Bruxelles)

Un distributeur d'eau bénite se trouve à l'entrée de l'église Sainte-Catherine, à Bruxelles.

La rédaction d'Aleteia - Publié le 21/09/20

Soucieuses d’appliquer les règles sanitaires recommandées pour limiter la propagation du Covid-19, plusieurs paroisses, en France ou à l’étranger, ont ingénieusement adopté le distributeur d’eau bénite…

Il n’a rien de liturgique, mais de plus en plus de paroisses l’adoptent. En France et à l’étranger, le distributeur d’eau bénite a fait son apparition afin de permettre aux fidèles de se signer lorsqu’ils entrent et sortent de l’église. Faute de pouvoir utiliser les bénitiers pour respecter des règles sanitaires destinées limiter la propagation du Covid-19, les curés ont bien été obligés de s’adapter. En mai dernier, l’abbé Guy-Emmanuel Cariot se réjouissait de l’inventivité de ses paroissiens en présentant un modèle artisanal.

Depuis, Aleteia a relevé des systèmes ingénieux de distribution d’eau bénite, non seulement en France, mais aussi en Belgique, en Écosse et en Allemagne. « Ce sont les fidèles qui ont eu l’idée », souffle même le père Grégory Kienlen, vicaire de l’église Sainte-Catherine de Bruxelles. Installé au début du mois de juin, son bénitier sans contact se présente certes sous la forme d’un distributeur de savon, mais il est bien précisé qu’il contient de l’eau bénite. Pour ceux qui liraient trop vite, une belle image du Christ figure au milieu du distributeur…

Distributeur d'eau bénite église Sainte-Catherine (Bruxelles)
Eglise Sainte-Catherine (Bruxelles)
Un distributeur d'eau bénite se trouve à l'entrée de l'église Sainte-Catherine, à Bruxelles.


KOMUNIA ŚWIĘTA

Lire aussi :
Dans la main ou dans la bouche : comment communier en temps de Covid ?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
AllemagnebelgiqueCoronaviruseau béniteparoisse
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement