Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Pentecôte
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Crise sanitaire : quelle est la différence chrétienne ?

FRANCE-MASK-COVID-000_1X211I.jpg

Ludovic MARIN / AFP

Jean-Michel Castaing - publié le 19/09/20

En cette année 2020, les chrétiens ont la charge d'être les témoins du Christ ressuscité devant leurs frères confrontés à une rentrée déstabilisée par la crise sanitaire.

Pour cause de crise du Covid-19, les Français sont confrontés à une rentrée inédite. Le port du masque dans les espaces publics et en entreprise, les protocoles sanitaires qui alourdissent les démarches, l’appréhension d’une seconde vague : tout cela plombe le climat. Les sombres prévisions économiques que les experts ont prédites vont-elles se réaliser ? On redoute notamment l’engorgement consécutif à l’arrivée massive de dizaines de milliers de jeunes sur le marché de l’emploi. 

Mettre Jésus-Sauveur à contribution

Dans ce contexte, quel est le rôle des chrétiens ? Soumis comme tout le monde aux contraintes liées à la pandémie, n’ont-ils pas cependant un message particulier à délivrer à leurs compatriotes ? En effet, si la foi en Jésus-Christ ne nous donne pas un “plus” pour affronter les adversités et les dangers de l’existence, pourquoi appellerions-nous le fils de Marie le “Sauveur”, et pourquoi nous attacherions-nous à Lui en vertu de ce titre et de cette qualité ? Voilà pourquoi la crise représente le moment propice pour cultiver plus intensément encore l’amitié avec Jésus afin de surmonter de la sorte les difficultés liées à la pandémie. Le Christ ne nous a pas promis le paradis matériel sur cette terre. En revanche, il nous a avertis que la vie éternelle pouvait commencer dès ici-bas, à condition que nous nous branchions sur le réseau de l’amour qui circule entre les trois personnes de la Trinité. Ainsi, en vivant de la charité, nous avons déjà un pied dans le monde futur. 

Traverser la crise en étant attentifs aux autres

Mais de quelle utilité nous est cette précision théologique en cette rentrée difficile ? Eh bien ! Si nous arrivons à poser des actes charitables en faveur de notre prochain, non seulement nous l’aiderons à surmonter, à son niveau, l’épreuve collective de la pandémie, mais nous serons assurés, de notre côté, de cheminer en compagnie du Seigneur. En effet, là où œuvre la charité, là est présent le Dieu-Amour qui nous l’a inspirée. Depuis le confinement, des personnes dévouées continuent à visiter les malades, par exemple dans le cadre du Service évangélique des malades (SEM), et les personnes âgées isolées, dont la crise accentue l’esseulement. La différence chrétienne se remarquera à ce signe. C’est un “avantage” pour les disciples du Christ, et qui profitera de surcroît à tous !




Lire aussi :
Consentir à l’incertitude, le défi de la rentrée scolaire 2020

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement