Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconSpiritualité
line break icon

Face à l'hostilité de leurs proches, ces saints ont tenu bon dans la foi

SAINTS

Montecappio/CC BY 3.0 | NORBERTO DUARTE/AFP | Public Domain

Meg Hunter-Kilmer - Publié le 18/09/20

Même ceux qui n’empruntent pas la voie de la vie consacrée se heurtent parfois à leur famille et leurs amis.

Les personnes qui renoncent au mariage pour se consacrer au Seigneur choisissent consciemment de faire ce sacrifice. Pour beaucoup cependant, celui-ci s’accompagne d’une réaction hostile de l’entourage, allant de la consternation bien intentionnée au dédain, quand ce n’est pas du chantage affectif ou, dans des cas extrêmes, des menaces de violences. Même ceux qui n’optent pas pour la vie consacrée doivent souvent justifier de la façon dont ils ont décidé de vivre leur foi en essayant d’imiter le Christ. Bien que l’incompréhension et le rejet des proches puisse être quelque chose de très douloureux, ceux qui font l’expérience de cette hostilité peuvent trouver du réconfort auprès de nombreux saints qui ont connu des difficultés similaires.

Sainte Eugénie de Rome

SAINT-EUGENIA-MARTIR-PD.jpg
Public domain

Sainte Eugénie de Rome (183-258) était une noble égyptienne qui a décidé de fuir un mariage arrangé après sa conversion. Ne pouvant vivre de manière indépendante en tant que femme, elle se déguise en homme et entreprend de vivre comme un moine. Sa sagesse et sa sainteté évidente font qu’elle est nommée abbé (avant que ce statut ne soit réservé aux prêtres). Accusée d’avoir cédé aux tentations d’une femme qu’elle soignait, Eugénie refuse de se défendre. Quand elle est conduite au tribunal pour répondre de son prétendu crime, le juge est son père. Il reconnaît sa fille, et sa joie est telle que sa femme et lui se convertissent. Eugénie finit par mourir en martyr.

Bienheureux Godefroi

WEB2-Bienheureux Godefroi-WIKIPEDIA
Montecappio-CC-BY-3.0
Bienheureux Godefroi, comte de Kappenberg.

Bienheureux Godefroi, comte de Kappenberg (1097-1127) était un noble tout à fait ordinaire avant qu’une conversion du cœur ne le pousse à transformer son château allemand en monastère et à y entrer, malgré le fait qu’il soit marié. Sa femme et son frère tentent de l’en dissuader. Son beau-père Frederick, quant à lui, prépare une attaque contre le château afin de s’en saisir par la force. Assiégeant la forteresse, Frederick menace de pendre Godefroi à ses murs. Mais il finit par abandonner la lutte ; Godefroi devient moine et sa femme religieuse.


POPE AUDIENCE

Lire aussi :
Le témoignage des martyrs est une « bénédiction » pour le peuple de Dieu

Sainte Madeleine Yi Yong-hui

GFDL I Vatican

Les martyrs de Corée

Sainte Madeleine Yi Yong-hui (1809-1839) vient d’une famille de saints : sa mère ainsi que sa sœur et sa nièce ont toutes été canonisées. Son père, quant à lui, est un Coréen traditionnel qui hait le catholicisme. Sa femme et leurs filles vivent donc leur foi en cachette. La situation se complique quand il est temps pour les filles de se marier. La sœur de Madeleine, sainte Barbara Yi Chong-hui, prétend être malade et refuse de quitter son lit pendant trois ans jusqu’à ce que tous les hommes non chrétiens soient découragés. Madeleine, quant à elle, préfère passer pour morte que de se marier lorsqu’elle se sent appelée au célibat. Elle laisse derrière elle des vêtements déchirés portant des traces de son propre sang, et s’enfuit vivre chez une tante catholique. Quand il apprend quelques mois plus tard que sa fille est toujours vivante, le père de Madeleine se réjouit et lui permet de vivre paisiblement en tant que consacrée. Elle subira le martyre quelques années plus tard.

Sainte Maria Chiara Nanetti

SANTA-MARIA-CHIARA-NANETTI-PD.jpg
Public domain
Sainte Maria Chiara Nanetti

Sainte Maria Chiara Nanetti (1872-1900) était une jeune fille intelligente et impulsive qui ne semblait pas faite pour la vie religieuse. C’est ce que lui rétorquent ses parents quand elle leur fait part de sa vocation d’entrer dans les ordres. La jeune femme est furieuse. Leur refus de la laisser devenir religieuse la remplit d’amertume, de désespoir et de haine. Heureusement, sa vocation résiste à ce temps de grandes tentations, et après avoir tenu tête à ses parents, elle devient franciscaine, missionnaire en Chine, et elle meurt en martyr au cours de la Révolte des Boxers.




Lire aussi :
Voici comment rendre Dieu présent dans chaque pièce de la maison

Bienheureuse María Guggiari Echeverría

Public domain
María Guggiari Echeverría

Bienheureuse María Guggiari Echeverría (1925-1959) fait vœu de pauvreté lorsqu’elle a 18 ans, à la consternation de ses parents. Cependant, comme elle reste active et heureuse, se mettant au service des enfants, des personnes âgées et des malades, sa famille finit par accepter sa vocation. Mais quand elle décide de devenir Carmélite, la marche est trop haute. Elle qui est si vive, aime tant sa vie de service et déteste le silence, comment une existence cloîtrée pourrait-elle la rendre heureuse ? Les prêtres du Paraguay insistent : une personne aussi talentueuse et féconde qu’elle n’a rien à faire derrière les murs d’un cloître. Mais même si Maria sait que sa famille l’aime, elle doit suivre Celui qui l’aime encore plus. Elle meurt quelques années seulement après être entrée au Carmel, en épouse radieuse du Christ.

Serviteur de Dieu Maurice Michael Otunga

SERVITEUR-DE-DIEU-MAURICE-MICHAEL-OTUNGA-Opus-Dei.jpg
Opus Dei
Maurice Michael Otunga

Serviteur de Dieu Maurice Michael Otunga (1923-2003) est le fils d’un chef tribal au Kenya. Son père avait des dizaines de femmes, mais c’est Maurice qu’il choisit pour être son successeur à la tête de la tribu. Quand Maurice demande à recevoir le baptême à l’âge de 12 ans, son père refuse, avant de finir par céder. Lorsque le jeune homme souhaite entrer au séminaire, son père garde le silence pendant 24 heures. Il finit par le laisser partir de mauvaise grâce, en lui disant qu’il sortira sûrement en cours de route. Malgré les nombreuses tentatives de son père de lui faire renoncer à sa vocation au cours des années suivantes, Maurice est ordonné prêtre puis nommé évêque à seulement 33 ans. Près de 30 ans après sa conversion, ses parents reçoivent le baptême à leur tour, enfin convaincus de la vocation de leur fils. Maurice devient un ardent défenseur de la vie humaine et de la justice sociale et s’associe à des chefs musulmans locaux pour s’opposer à la contraception. Il devient le premier cardinal kenyan.




Lire aussi :
Les porteurs d’espérance sont aussi les porteurs de la Croix

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
FoiL'école des saints
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement