Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconAu quotidien
line break icon

Pensées réconfortantes pour tous les parents qui se lèvent la nuit

MOTHER AND CHILD

Tomsickova Tatyana | Shutterstock

Theresa Civantos Barber - Publié le 17/09/20

Etre arraché de son lit au beau milieu de la nuit par des pleurs d’enfant peut engendrer un grand sentiment de solitude. Pourtant, un père ou une mère n’est jamais seul dans ces moments-là.

Peu importe le nombre de fois, se lever la nuit est toujours un peu douloureux. Vous voilà profondément endormi dans votre lit, quand un petit cri persistant vous réveille. Vous titubez, groggy, à peine capable de garder les yeux ouverts pendant que vous préparez un biberon ou que vous vous installez confortablement pour allaiter. Après l’avoir nourri, vous allongez doucement votre bébé dans son lit… Puis ce scénario se répète à nouveau. Et encore. Et encore. En ce cas, prenez conscience que vous n’êtes pas seul, debout au milieu de la nuit. Cela peut être une grande source de réconfort.

Les autres parents

Vous vous sentez seul, comme s’il n’y avait personne d’autre dans le vaste monde sombre que vous et cette toute petite personne adorable, qui serait tellement plus adorable si elle se rendormait. Mais la vérité est que vous n’êtes pas aussi seul que vous le pensez. D’autres parents, partout dans le monde, veillent sur leurs enfants exactement au même moment que vous. Ceci est magnifiquement illustré dans cette image de l’artiste Common Wild pour COPE, une association d’aide à la parentalité :

La communion des saints

Si vous êtes chrétien, vous êtes accompagné la nuit non seulement par les autres parents, mais aussi par la Communion des saints : tous ces saints, hommes et femmes, dont beaucoup ont été des parents et dont on ne connaît pas les noms. Chaque mère devenue sainte, chaque père devenu saint, est à vos côtés. Leurs prières vous entourent. Si nous vivons conscients de cette réalité surnaturelle invisible, nous ne sommes jamais vraiment seuls.

L’Eglise universelle

Cela peut paraître surprenant, mais le cri de votre bébé est un appel de Dieu. Comme les moines dans un cloître qui doivent abandonner leur travail à tout moment si les cloches du monastère se mettent à sonner, un père ou une mère ne sait que trop bien que son temps n’est pas vraiment le sien. C’est le temps de Dieu , et répondre à l’appel d’un enfant qui pleure est un acte d’obéissance fidèle, non seulement à votre vocation, mais aussi à Dieu qui vous a fait vous et votre bébé l’un pour l’autre. Tous ces petits actes d’obéissance, si douloureux soient-ils, constituent un sacrifice d’une immense valeur.

Vous pouvez offrir ce sacrifice en union avec la prière de l’Eglise universelle. En effet, outre les autres parents et les saints du ciel, d’autres veillent toute la nuit, mais pas à cause des pleurs des bébés. La Liturgie des Heures, l’ancienne prière de toute l’Église, est offerte dans la nuit, en louange ininterrompue dans le monde entier. Savoir que quelqu’un d’autre, dans votre fuseau horaire, s’est réveillé au milieu de la nuit pour faire l’œuvre de Dieu est une pensée profondément consolante.




Lire aussi :
Insomniaque ? Et si vous goûtiez à la prière nocturne ?

Si vous en avez les moyens, vous pouvez vous joindre à leurs prières : il existe des applications pour prier l’Office divin d’une main tout en berçant un bébé de l’autre. Vous pouvez également prier le chapelet, converser avec Dieu dans votre cœur, ou tout simplement vous exclamer : « Je vous offre tout cela, Seigneur! ». Unir vos prières à celles de l’Église et élever votre cœur vers le Ciel, même brièvement, sont de petits actes qui vous apportent la grâce de Dieu et vous donneront la force de continuer.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
bébéÉducationenfantnuitsommeil
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement