Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Éthiopie : 500 chrétiens assassinés lors d’attaques ciblées depuis juin

ETHIOPIAN CHRISTIANS
Minasse Wondimu Hailu | ANADOLU AGENCY | AFP
Partager

Plus de 500 chrétiens ont été tués en Ethiopie, dans la région d’Oromia (qui s’étend de l’est au sud-ouest du pays), avance un rapport d’une organisation chrétienne britannique, Barnabas Fund.

C’est un chiffre glaçant. Plus de 500 chrétiens auraient été massacrés lors d’attaques ciblées en Éthiopie dans la région d’Oromia, qui s’étend de l’est au sud-ouest du pays, depuis la fin du mois de juin. Ce chiffre est issu d’un rapport réalisé par l’organisation chrétienne britannique Barnabas Fund qui se fonde sur la compilation de différents articles de presse éthiopiens dont celui du journalise Belay Manyaye qui se concentre sur les zones qu’il a personnellement visitées.

C’est le meurtre du chanteur Hachalu Hundessa, lundi 29 juin, qui a mis le feu aux poudres. Des islamistes armés « d’armes à feu, de machettes, d’épées et de lances » ont poursuivi des chrétiens rapporte ainsi le Barnabas Fund. Un dirigeant chrétien éthiopien a appelé à une enquête internationale sur ce massacre de centaines de chrétiens, y compris des femmes enceintes, des enfants et des familles entières. Lors de ces attaques ciblées, des enfants ont été obligés de voir leurs parents se faire massacrer à coups de machette.

Le gouvernement éthiopien a suspendu Internet dans la région pendant plusieurs semaines dans le but de réduire l’incitation à la violence via les réseaux sociaux. Les forces de sécurité gouvernementales ont été lentes à intervenir pour mettre fin à ces atrocités mais depuis plusieurs arrestations ont été effectuées depuis, assurent des rapports régionaux.