Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Biélorussie : la messe catholique n’est plus diffusée à la radio

Partager

Une émission radio diffusant la messe dominicale destinée aux catholiques de toute la Biélorussie a disparu des ondes.

En Biélorussie, jusqu’alors la messe catholique était diffusée chaque dimanche matin sur la plus grande chaîne radio publique du pays. Mais au milieu des bouleversements politiques actuels qui font suite à l’élection présidentielle contestée, le recteur de la cathédrale du saint-Nom de Marie à Minsk (capitale du pays), le frère Antoni Klimantovich, a déclaré que la messe avait été déprogrammée de la grille de septembre, comme l’a rapporté le 9 septembre le site de l’Église catholique de Biélorussie.

« Pourquoi n’y a-t-il pas de messe à la radio ? Ce n’est certainement pas de notre faute et pas pour des raisons techniques », a-t-il insisté en rappelant que « la messe est toujours célébrée dans la cathédrale à 8h15 tous les dimanches, l’équipement fonctionne correctement et le signal passe mais, dès ce dimanche dernier, il n’y a pas eu de diffusion ».

Selon le même site, il a exhorté les catholiques à contacter en masse la chaîne radio en question pour savoir pourquoi la diffusion de la messe avait été supprimée. Il a souligné l’importance de cette émission pour de nombreux catholiques à travers tout le pays, en particulier pour les personnes âgées et malades qui, jusqu’alors, lui étaient très fidèles.

Dans une interview accordée le 1er septembre au même site de l’Eglise catholique locale, un évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Minsk-Moguilev, Mgr Yuri Kasabutsky, a déclaré de son côté que l’arrêt soudain de la diffusion de la messe montrait que les autorités tentaient de « faire pression » sur l’Église catholique. La veille, le 31 août, l’archevêque Tadeusz Kondrusiewicz de Minsk-Mohilev avait été refoulé sans aucune explication par les gardes-frontières au moment où il voulait retourner en Biélorussie après un voyage en Pologne. La Biélorussie traverse actuellement une crise politique grave à la suite de l’élection contestée d’Alexandre Loukachenko dimanche 9 août. Les communautés chrétiennes soutiennent à la mobilisation et prennent une part non négligeable dans la contestation actuelle.