Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

L’adoption spirituelle, un engagement de prière pour un enfant à naître

woman, pregnant,
Partager

Et si vous portiez dans vos prières, quotidiennement et pendant neuf mois, un enfant à naître dont la vie serait menacée ?

Tandis que les députés ont voté le 1er août un amendement autorisant l’interruption médicale de grossesse (IMG) jusqu’à neuf mois pour cause de « détresse psychosociale », une initiative de prière lancée en Pologne en 1987 s’avère d’une brûlante actualité et d’une vraie utilité : l’adoption spirituelle.

Il existe des enfants encore dans le sein de leur mère mais qui risquent de ne pas naître. Ils peuvent être dès à présent nos enfants dans la prière. Afin de demander à Dieu de sauver ces vies menacées par un avortement et de soutenir les mères confrontées à une grossesse difficile ou non désirée, vous pouvez vous engager à réciter tous les jours pendant neuf mois une dizaine de chapelet et une prière spéciale à l’intention de l’enfant, dont le nom est connu de Dieu seul, et de ses parents. L’adoption spirituelle met un baume sur les profondes blessures causées par l’avortement et permet aux mères de retrouver la confiance en la miséricorde divine et la paix du cœur.

Cette prière n’est pas seulement féconde pour les destinataires, mais aussi pour ceux qui la récitent : ceux qui éprouvent la déception de ne pas avoir d’enfants et qui peuvent accompagner leur cheminement médical et spirituel avec cet engagement, preuve tangible que la fécondité personnelle n’est pas seulement liée à la procréation, ou ceux qui traversent un moment de crise personnelle et qui ont le sentiment d’être inutiles, que plus rien n’a de sens : la prière nous rassemble tous.

L’idée est née en réponse à la demande de Notre-Dame de Fatima de prier le Rosaire chaque jour en pénitence. Cette prière spéciale pour l’enfant à naître a été lancée en Pologne en 1987 par les moines paulins du sanctuaire de Jasna Góra situé à Częstochowa, et s’est depuis répandue au-delà des frontières. Il est recommandé que cet engagement soit pris de manière solennelle, avec un prêtre et dans une église, mais on peut également le prendre en privé à l’aide de la formule ci-dessous.

Formule d’engagement à l’adoption spirituelle

Très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu,
et vous tous, les anges et les saints,
poussé par le désir de venir en aide aux enfants à naître,
moi, ……………………………………..,
je prends la ferme résolution et je promets
qu’à dater du ……………………, en la fête de …..……………….……..,
j’adopte spirituellement un enfant dont le nom est connu de Dieu,
et que pendant neuf mois je prierai chaque jour pour qu’il ait la vie sauve
et pour qu’après sa naissance, il connaisse une vie juste et droite.
Je m’engage :
– à réciter chaque jour la prière ci-dessous
– à réciter chaque jour une dizaine de chapelet
– je m’engage en outre à .…………………………………………… (facultatif).

Prière quotidienne

Seigneur Jésus, par l’intercession de ta Mère, Marie, qui t’a mis au monde avec amour, et de saint Joseph, l’homme de confiance qui a pris soin de toi, je te prie pour l’enfant à naître que j’ai adopté spirituellement et qui se trouve en danger de mort. Je t’en supplie, donne à ses parents assez d’amour et de courage pour le laisser vivre la vie à laquelle tu l’as destiné. Amen.