Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

“Le Liban a besoin du monde, mais le monde a besoin du Liban”, assure le cardinal Parolin

I.Media - publié le 04/09/20

Le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, actuellement au Liban, a déclaré que le pays du Cèdre "n’est pas seul", lors d’une rencontre avec des dignitaires religieux chrétiens et musulmans à la cathédrale Saint-Georges de Beyrouth au Liban, ce jeudi 3 septembre. Le haut prélat italien doit également rencontrer le chef d’État libanais, Michel Aoun.

Le pape François avait annoncé lors de l’audience générale ce mercredi 2 septembre la tenue d’une Journée universelle de prière et de jeûne pour le Liban le 4 septembre. Il avait alors décidé d’envoyer le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, numéro 2 du Vatican, à cette date au Liban pour le représenter personnellement.

“Ensemble, nous reconstruirons Beyrouth”

“Le Liban n’est pas seul. Nous nous tenons à vos côtés dans le silence et la solidarité pour exprimer notre amour pour vous”, a déclaré le cardinal Parolin après être arrivé dans le pays, ce jeudi 3 septembre, rapporte le quotidien libanais L’Orient Le Jour. “Le Liban a besoin du monde, mais le monde a besoin de l’expérience unique du Liban en termes de solidarité et de liberté. Ensemble, nous reconstruirons Beyrouth”, a-t-il assuré.

Il va rencontrer Michel Aoun

Le “numéro 2” du souverain pontife a effectué le même jour des visites de solidarité aux cathédrales grecque-orthodoxe et grecque-catholique, place de l’Étoile, ainsi qu’à la mosquée Mohammad el-Amine. Le cardinal Parolin a également célébré la messe solennelle de prière pour le Liban dans la basilique Notre-Dame de Harissa.




Lire aussi :
Unissez vos prières à celles des chrétiens du monde entier pour le Liban

Le 4 septembre, le secrétaire d’État doit être reçu au palais présidentiel de Baabda où il rencontrera le président Michel Aoun, avant de se rendre au port sur le site de l’explosion du 4 août qui a ravagé Beyrouth. Un temps de recueillement devant la “statue de l’Émigré” est prévu.

Il visitera ensuite les hôpitaux dévastés d’Achrafieh et rencontrera des victimes de l’explosion. Après un déjeuner au siège patriarcal de Bkerké, le haut prélat visitera d’autres quartiers sinistrés avant de se rendre à l’aéroport.




Lire aussi :
Liban : la vigoureuse interpellation du patriarche maronite sur le risque de famine

Tags:
LibanPietro ParolinVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement