Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François met en garde contre le “syndrome de Babel”

WEB2-AM090220-POPE-FRANCIS-AUDIENCE-SEP.-02-2020-Antoine-Mekary-ALETEIA-AM_8800.jpg

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 02/09/20

Il existe un « syndrome de Babel », un danger qui menace l’homme quand il ignore « le lien avec l’humain, avec la création et avec le Créateur », a déclaré le pape François lors de l’audience générale, ce mercredi 2 septembre dans la Cour Saint-Damase, au Vatican. Il s’agit de la première audience en présence de public depuis le mois de février 2020.

Dans la Cour Saint-Damase ce mercredi 2 septembre, généralement réservée aux chefs d’État ou à la cérémonie d’assermentation des gardes suisses, le pape François a appelé à la solidarité « pour sortir meilleurs de cette crise ». Devant 500 fidèles réunis pour l’occasion, il a plaidé pour un esprit de la Pentecôte, celui qui anime une « communauté unie dans la diversité et dans la solidarité ».

Cependant, parce que « le lien avec l’humain, avec la création et avec le Créateur » est négligé, le monde se retrouve menacé par le « syndrome de Babel », a prévenu le chef de l’Église catholique. « Nous construisons des tours et des gratte-ciels, mais nous détruisons la communauté. Nous unifions les édifices et les langues, mais nous mortifions la richesse culturelle », a-t-il dénoncé.

L’esprit de Pentecôte

Le pape François a rapporté avec effroi sa rencontre avec un groupe de pêcheurs de la mer Adriatique qui a pris dans ses filets 24 tonnes de déchets, dont la moitié est constituée de plastique. « Nous voulons être les maîtres de la Terre, mais nous détruisons la biodiversité et l’équilibre écologique », a-t-il encore déploré.


POPE AUDIENCE

Lire aussi :
Coronavirus : “Nous avons péché contre la terre”, déplore le pape François

À la catastrophe de la tour de Babel, le pontife a opposé l’esprit de la Pentecôte, celui qui anime une « communauté unie dans la diversité et dans la solidarité ». Cette solidarité est « aujourd’hui la voie à parcourir vers un monde après la pandémie, vers la guérison de nos maladies interpersonnelles et sociales ».

Le « long chemin »

Le successeur de Pierre a insisté sur la nécessité de passer à un « principe de solidarité », c’est-à-dire de transformer l’interdépendance du « village global » en solidarité. C’est un « long chemin » qu’il faut emprunter « en ces heures où tout semble sombrer ».

On ne sort pas d’une crise « indemne », a prévenu le 266e Pape : « soit meilleurs, soit pires, il faut choisir ». « Cela se fait ensemble ou cela ne se fait pas », a-t-il insisté.

L’émotion des pèlerins retrouvant le pape François

L’émotion était particulièrement palpable dans l’assemblée : « Nous devons remercier le Seigneur d’être ici », confie un religieux passioniste présent. Écouter le pontife en si petite assemblée constitue un vrai « don » selon lui quand on sait que les audiences générales du pontife attirent les foules.

D’origine philippine, Francis, infirmier en Angleterre, a choisi Rome pour ses vacances afin de rencontrer le pape. « Ce voyage est une belle opportunité pour remercier le Seigneur d’avoir gardé la santé et la vie. Nous avons regardé internet et avons été heureux de voir que cette audience était prévue. C’est la première fois que je rencontre le Pape. »


WEB2-BEYROUTH-LEBANON BLAST-AFP-000_1WA3EM.jpg

Lire aussi :
Le pape François annonce une journée de prière pour le Liban

Tags:
Audience généraleÉcologiePape FrançoisSolidarité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement