Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconBelles Histoires
line break icon

Pour Tania Cagnotto, championne de natation, il y a mieux qu'une médaille Olympique

Tania Cagnotto

JOSEP LAGO | AFP

Silvia Lucchetti - Publié le 31/08/20

Initialement prévus cet été, les Jeux olympiques de Tokyo se tiendront finalement en 2021. Championne de natation, Tania Cagnotto entendait bien défendre les couleurs de l'Italie à cette occasion. Mais la plongeuse a annoncé y renoncer car elle attend son deuxième enfant.

« Un enfant vaut plus que n’importe quelle médaille », telle est la devise de Tania Cagnotto. Double médaillée des JO de Rio de Janeiro en 2016, vice-championne du monde à deux reprises, la plongeuse de 35 ans chouchoute de nos voisins Italiens qui multiplie les titres prestigieux, elle-même fille de plongeurs de haut niveau, était en bonne voie pour les JO de Tokyo. Elle a pourtant déclaré qu’elle n’y participerait finalement pas car elle attendait son deuxième enfant.

Elle a annoncé publiquement la nouvelle sur son compte Instagram, expliquant que cette future naissance était un cadeau et qu’elle choisissait la vie. « J’ai eu le temps de réfléchir et de comprendre ce qui était le plus important pour moi », note-t-elle. Avant de conclure : « Je crois que je peux encore donner quelque chose à un autre titre ». Elle avait déjà préparé le terrain, déclarant en 2018 au Corriere della Serra : « Si je tombe à nouveau enceinte, je renoncerai au podium. Un enfant vaut plus que n’importe quelle médaille ». Les réactions ne se sont pas faites attendre et ses fans ont exprimé leur admiration face à ce choix. Un sacré plongeon pour la championne.

View this post on Instagram

Eccoci qui.. vi avevo detto che verso settembre avrei deciso se continuare o meno la mia strada verso Tokyo. E’ stata una scelta davvero difficile… Da una parte la voglia di partecipare alla mia 6ª olimpiade da mamme con il grande sogno di portare la bandiera 🇮🇹 e dall’altra il desiderio di allargare la famiglia👨‍👩‍👧‍👦 Ebbene si,questa volta ho scelto la vita,la famiglia e poco dopo il destino ha voluto regalarmi una nuova vita dentro di me, già felice per la mia scelta ❤️ So che molti di voi volevano vedermi ancora una volta sul trampolino e mi spiace di avervi deluso ma in questo lockdown, come sarà successo a tanti altri, ho avuto tempo di riflettere e capire cosa fosse più importante per me. Non avevo più quella forza di volontà(che per 20 anni mi ha guidato) di impegnarmi e sacrificarmi nel modo in cui un olimpiade lo richiede!Ho sempre onorato tutte le Olimpiadi e non potevo non farlo anche questa volta! Grazie @francescadallape per avermi convinta ad affrontare questa sfida pazzesca e di avermi fatto tornare a sognare qualcosa in grande come un Olimpiade da mamme…E ancora una volta grazie a tutti voi, che avete ricreduto in me…voi che mi avete dato la forza di rimettere in moto la macchina…voi che mi avete sempre sostenuto con messaggi di stima e affetto!Vi prometto che vi renderò ancora partecipi della mia vita e comunque questo è solo un arrivederci al mondo dei tuffi perché credo di poter dare ancora qualcosa in un altra veste… (E poi a Maya servirà un allenatrice😂)

A post shared by Tania Cagnotto (@cagnottotania) on


Simone Biles

Lire aussi :
La gymnaste la plus médaillée au monde affiche sa foi

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
FamilleItaliematernitésport
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement