Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 25 octobre |
Aleteia logo
home iconSpiritualité
line break icon

La vie des chrétiens est toujours un combat, déclare le pape François

PAPIEŻ FRANCISZEK

ALBERTO PIZZOLI/AFP/East News

I.Media - Publié le 30/08/20

Pour être capable de suivre le Christ, il est nécessaire de « porter sa propre croix », a déclaré le pape François ce dimanche 30 août avant l'Angélus. Pour cela, il importe d’« assumer avec foi et responsabilité cette part de travail et de souffrance que la lutte contre le mal implique », car « la vie des chrétiens est toujours un combat ».

« La croix est un scandale » pour ceux qui ont une « foi immature », a expliqué le Souverain pontife lors de l’Angélus de ce dimanche depuis la fenêtre du Palais apostolique. Pour le Christ, au contraire, éviter la croix aurait été le vrai scandale. S’il veut suivre le « chemin du vrai disciple », le chrétien ne doit donc pas voir dans la croix un obstacle. Au contraire, il doit être capable de « porter sa propre croix » ce qui demande d’« assumer avec foi et responsabilité cette part de travail et de souffrance que la lutte contre le mal implique », a-t-il expliqué, car « la vie des chrétiens est toujours un combat ».

En commentant l’Évangile du jour tiré du 16e chapitre de Saint-Matthieu (Mt, 16, 21-27) le Souverain pontife a rappelé ainsi ce que signifie suivre le Christ jusqu’à l’épreuve de la croix. La première exigence est alors un « renoncement à soi-même » a indiqué le Souverain pontife. Cela « ne signifie pas un changement superficiel » pour le chrétien mais au contraire « une conversion, un renversement des valeurs ».

La croix n’est pas un objet superstitieux

Le chrétien peut alors porter sa croix, et participer ainsi « avec le Christ au salut du monde ». C’est dans cette optique que les catholiques accrochent une croix au mur de la maison ou la portent autour du cou, a souligné le Saint-Père. La croix est  « un signe » de la volonté d’être « unis au Christ pour servir avec amour ses frères et sœurs, en particulier les plus petits et les plus fragiles ».

La croix « ne doit pas être réduite à un objet superstitieux ou à un col ornemental », a cependant mis en garde le Souverain pontife. Elle est uniquement le « signe sacré de l’Amour de Dieu et du Sacrifice de Jésus », qui appelle le chrétien à l’imiter, en dépensant sa vie « sans réserve par amour de Dieu et du prochain ».


SIMON

Lire aussi :
Porter sa croix, ou quand le Christ et l’humanité peinent ensemble pour le salut de tous

Tags:
angelusPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Top 10
1
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
2
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
3
WEB2-MISSEL-FORMATION-ABBENICO.jpg
Agnès Pinard Legry
Les prêtres se préparent à un grand changement
4
WEB2-PERE-BRUNO-RAFFARA.jpg
Marthe Taillée
Bruno Raffara, père, grand-père et prêtre
5
Maria Paola Daud
Pourquoi Michel-Ange n’a-t-il jamais terminé cette Pietà ?
6
I.Media
Le pape François révèle les pays qu’il visitera dans les prochain...
7
La rédaction d'Aleteia
[VIDEO] Un jeune enfant handicapé monte au côté du Pape au début ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement