Aleteia
Mercredi 28 octobre |
Saint Jude
Belles Histoires

Pie X, le pape qui a héroïquement affronté une épidémie de choléra

POPE PIUS X

Public Domain

Philip Kosloski - Publié le 29/08/20

Quand il était curé de paroisse, saint Pie X célébrait les obsèques tout seul et enterrait les défunts alors qu'une épidémie de choléra sévissait en Italie.

Avant de devenir pape, saint Pie X (1835 – 1914) était un modeste curé qui se dévouait corps et âme à ses devoirs pour servir ses paroissiens. C’est durant une violente épidémie de choléra qu’il dévoila tout l’amour de son grand cœur, en faisant tout ce qu’il pouvait pour autrui. Dans une biographie intitulée La vie de Pie X, Frances Forbes note la façon héroïque dont il a continué à guider son entourage durant cette épidémie mortelle.

En 1873 est survenue une violente épidémie de choléra. Les habitants de Salzano en savaient peu sur l’hygiène de vie et encore moins sur l’impact des ordures mal trier; il était difficile de leur faire adopter les mesures de précautions. Don Giuseppe [connu aujourd’hui sous le nom de Pie X] jouait tous les rôles : médecin, infirmier, et inspecteur sanitaire, en plus de ses devoirs de prêtres. Il fallait non seulement s’occuper des malades et des mourants, mais également consoler et donner du courage aux vivants. “Sans notre cher Don Giuseppe,” disait un vieil homme, “je serai mort de peur et de chagrin durant ces temps tragiques.” Certains habitants se sont même imaginés que les remèdes et médicaments prescrits par le médecin avaient pour but d’abréger leurs souffrances rapidement, et refusaient de les prendre s’ils n’étaient pas administrés par les mains du prêtre.

Pie X n’abandonna jamais ses brebis et resta auprès d’elles, prenant soin d’enterrer les morts avec dignité à cette époque où les funérailles n’étaient autorisées que sur le lieu d’enterrement, avec un nombre très limité de personnes.

Par peur de contamination, les morts devaient être enterrés de nuit, et personne n’était autorisé à assister aux funérailles. De peur que dans la hâte, les honneurs ne soient pas proprement rendus aux victimes de l’épidémie, Don Giuseppe était toujours présent pour s’assurer que tout soit fait convenablement. Non seulement il récitait les prières et effectuait les cérémonies prescrites par l’Église pour de telles occasions, mais il se chargeait également de porter les cercueils, et aidait même à creuser les tombes.




Lire aussi :
Le conseil de saint Jean Bosco en cas d’épidémie

Sa santé se dégrada à force de prendre soin de ses fidèles, mais cela ne l’arrêta pas. Même l’évêque lui ordonna de prendre du repos, mais saint Pie X mit sa santé dans les mains de Dieu.

L’évêque lui écrivit, lui ordonnant de prendre mieux soin de sa santé; mais le repos était un art inconnu à Don Giuseppe, et il ignorait par où commencer. Il continua donc à se dévouer à ses brebis, s’abandonnant à la volonté de Dieu. Sa constitution lui permit de rapidement recouvrer la santé et les craintes de ses amis ne se réalisèrent heureusement pas.

Il conservera cette dévotion extraordinaire envers autrui jusqu’à la fin de sa vie, et jamais ne vacilla dans son désir de prendre soin ce ceux qui souffraient.




Lire aussi :
La médaille miraculeuse, remède à une épidémie ?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
épidémieItaliePape Pie X
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement