Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 avril |
Saint Marc
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Couples en espérance d’enfant : ce saint méconnu que le Pape invite à prier

LOVE

YAKOBCHUK VIACHESLAV | Shutterstock

Mathilde de Robien - avec I.Media - publié le 22/08/20 - mis à jour le 07/08/23

Si sainte Anne et sainte Colette sont réputées pour venir en aide aux couples en espérance d’enfant, le pape François recommande également d’invoquer ce religieux espagnol du XIIIe siècle, saint Raymond Nonnat. Il est fêté le 31 août.

“Quand, durant les audiences [générales], un couple me demande la bénédiction pour que vienne un enfant, je leur dis de prier saint Raymond Nonnat”, a confié le pape François dans une missive adressée à la paroisse de saint Ramón Nonato, à l’occasion de sa fête patronale le 31 août. Un sanctuaire situé à Buenos Aires, consacré aux couples en espérance d’enfant, que le pontife argentin connaît bien. Il précise se remémorer « ces jours de fêtes, les bénédictions des mères, des enfants » et des ménages priant pour accueillir la vie, du temps où il habitait la capitale argentine.

Une naissance miraculeuse

Nonnat n’est pas le véritable nom de famille de ce saint espagnol. Son patronyme provient du latin non natus, c’est-à-dire “non-né”, en raison des circonstances particulières de sa naissance. En effet, il naquit après la mort en couches de sa mère. Son père, craignant de perdre à la fois son épouse et son enfant, demanda à un membre de sa famille d’ouvrir avec son poignard le ventre de sa femme décédée. Ce qui permit la naissance de son fils. Né en Catalogne en 1204 par césarienne, dirait-on aujourd’hui, saint Raymond est ainsi considéré comme le patron des sages-femmes et invoqué lorsqu’un enfant tarde à venir.

Ordonné prêtre à l’âge de 18 ans, Raymond entra dans l’Ordre de la Merci, dit aussi Ordre des Mercédaires, qui venait en aide aux chrétiens prisonniers des musulmans en Afrique du Nord et réduits en esclavage. La règle de l’Ordre voulait que les moines mercédaires prennent librement et volontairement la place des esclaves chrétiens et tiennent lieu d’otages, tant que l’argent de la rançon ne pouvait être rassemblé. C’est ainsi que saint Raymond se livra lui-même aux musulmans pour obtenir la libération de plusieurs captifs.

Il en profita pour évangéliser ses compagnons d’infortune, et pour baptiser quelques musulmans qui s’étaient convertis. Pour l’en empêcher, ses geôliers lui percèrent les lèvres au fer rouge et y mirent un cadenas que l’on ouvrait que pour les repas. Saint Pierre Nolasque, fondateur de l’Ordre Mercédaire, réussit enfin à réunir la rançon exigée, et Raymond put rentrer en Espagne. Épuisé de tant de peines et d’épreuves, il mourut en 1240, à 36 ans, avant d’avoir reçu le chapeau cardinalice que le pape lui avait offert en récompense de ses mérites et de ses services pour l’Église.

Tags:
CoupleMaternitéSaints
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement