Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Le marathon hors norme de sœur Stéphanie

Sans-titre93.jpg

Mission of Our Lady of the Angels I Facebook

Bérengère Dommaigné - publié le 21/08/20

Religieuse franciscaine de Chicago, sœur Stéphanie va courir ce dimanche 23 août un marathon sur un tapis roulant installé dans le sous-sol de son couvent. Une course diffusée en direct pour la bonne cause et qui fait suite à un pari lancé. Avec peut-être un record du monde à la clé ?

Ce dimanche 23 août, sœur Stéphanie Baliga, appartenant à la communauté franciscaine de Chicago, va courir le marathon sur un tapis roulant dans le sous-sol du couvent de sa communauté. Une drôle d’idée ? Pas tellement pour cette religieuse sportive et engagée. Outre sa vie de prière et ses actions caritatives, sœur Stéphanie est responsable d’une équipe de coureurs OLA (Our lady of Angel) qui participe, chaque année, à des courses pour collecter des fonds pour la Mission de Notre-Dame des Anges, un lieu d’accueil et d’éducation dans un quartier défavorisé de Chicago.

Vers un record du monde ?

Convaincue que le marathon 2020 ne serait pas annulé à cause de la pandémie de Covid-19, elle lance un jour aux membres de l’équipe, sous forme de boutade : “S’il est annulé, je cours un marathon sur le tapis roulant !”. Et voila que, le 13 juillet 2020, la nouvelle tombe : les organisateurs annoncent l’annulation de la course. “Eh bien, j’assume !”, rigole la sœur, qui est loin d’être une novice en la matière, elle qui fut une vedette de l’athlétisme lorsqu’elle était à l’université et qui avait failli se qualifier pour les essais du marathon olympique. Si son meilleur temps au marathon est de 2 heures et 53 minutes à l’époque, elle avoue néanmoins que sa vie religieuse a pris le dessus et qu’elle ne court plus qu’une à deux fois par semaine. “Aujourd’hui il me faudrait 15 heures pour le faire en extérieur”, plaisante-t-elle, pourtant, un peu compétitive, elle ajoute “mais si je cours en dessous de 3h30, je battrai le record du monde du marathon féminin sur tapis roulant !”

Si pour la photo, la sœur court en habit, pour sa course, elle devra y renoncer. Elle portera un bandana pour se couvrir la tête, un t-shirt de l’équipe OLA, une jupe longue et bien sûr de bonnes chaussures de course. Mais pourquoi donc le courir en intérieur à l’heure du déconfinement ? “Je cours à l’intérieur par solidarité avec toutes les personnes âgées et les personnes confinées chez elles qui sont restées coincées dans leur maison pendant tout ce temps”, explique-t-elle au magazine Chicago Catholic.

La course sera retransmise en direct sur YouTube et les gens pourront faire un don à l’équipe avant, pendant et après la course. Et pour que ce ne soit pas trop ennuyeux ni “autocentré”, toutes les 15 minutes, des gens interviendront par le biais de Zoom, pour partager des témoignages ou des encouragements. Quant à l’argent récolté, il sera consacré à la mission et à la poursuite de la rénovation de l’ancienne école Our Lady of the Angels. Pari sportif, action caritative et moment partagé, record ou pas, la petite sœur franciscaine a bel et bien déjà gagné !




Lire aussi :
Aveugle, il court le semi-marathon de New York grâce à ses chiens-guides

Tags:
États-UnisReligieuxSport
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement