Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Saint Expédit
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La trisomie 21 à l’honneur sur M6 le 8 septembre prochain

film-apprendre-a-taimer.jpg

Jean-Claude MOIREAU/ WONDER film/M6

L'actrice Julie de Bona avec la petite Camille et Stéphanie Pillonca, la réalisatrice sur le tournage de "Apprendre à t'aimer", qui sera diffusé sur M6 le 8 septembre 2020.

Bérengère Dommaigné - publié le 19/08/20

Mardi 8 septembre prochain, la chaîne de télévision M6 propose une soirée spéciale sur la trisomie 21 avec la diffusion d’une fiction, de témoignages en plateau et de deux documentaires sur la vie de ces personnes porteuses d’un chromosome en plus. L’occasion de se pencher un peu plus sur ces personnes "extraordinaires" et de leur quotidien dans une société que l'on veut plus "inclusive" mais qui tend, parfois, à les marginaliser.

Mardi 8 septembre, à partir de 21h05, la chaîne M6 a choisi de consacrer une soirée à la trisomie 21 à travers une fiction, des témoignages en plateau et de deux documentaires. La soirée s’ouvrira par un film inédit intitulé “Apprendre à t’aimer“. Réalisée par Stéphanie Pillonca, déjà à l’initiative de plusieurs documentaires sur le handicap, cette nouvelle fiction a obtenu le prix Coup de cœur du festival de Luchon en 2020. Les acteurs Ary Abittan et Julie de Bona y incarnent des parents dont les rêves vont être bousculés par la naissance de leur fille, porteuse de la trisomie 21, non dépistée durant la grossesse.




Lire aussi :
Le cri du cœur d’Alice, maman d’Isaac, porteur de trisomie 21

Pour proposer un téléfilm le plus réaliste possible, la réalisatrice Stéphanie Pillonca a recueilli les témoignages de plus d’une trentaine de parents concernés par le sujet. Elle a choisi de l’aborder par le prisme du regard d’un père qui a du mal à accepter la situation, en l’occurrence Ary Abittan. Dans le dossier de presse de présentation du film, l’acteur témoigne ainsi:  “J’ai senti et compris qu’en fait ces enfants ne demandent qu’à être aimés et à être intégrés dans la société”.

À l’issue de la diffusion du téléfilm, l’animatrice Flavie Flament accueillera les acteurs en plateau mais également des familles touchées par la trisomie 21. Puis, après les témoignages, place à deux documentaires qui seront diffusés à la suite :  “Autistes ou trisomiques : différents et heureux” (déjà diffusé dans Zone Interdite en 2019), qui suit quatre jeunes gens qui se battent pour trouver leur place dans la société puis “Trisomiques… et alors ?” (disponible également en replay) qui s’intéresse à ces femmes et à ces hommes “autrement valides”, aux parcours de vie réussis et qui nourrissent l’espoir que leurs témoignages changeront le regard que la société porte sur eux. À commencer par les parlementaires en plein vote de la loi de bioéthique ?

Tags:
CinémaTélévisionTrisomie 21
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement