Aleteia
Mercredi 21 octobre |
Sainte Céline
Au quotidien

Plusieurs lieux de vacances ? Conseils pour rassurer son bébé

Shutterstock

Bénédicte de Saint-Germain - Publié le 28/07/20

Pendant les vacances, la tentation est grande pour les parents d’emmener son nouveau-né partout avec eux et de visiter les parents et les amis. Mais bien souvent, au fil des changements de lieux, le tout-petit se renfrogne, perd son rythme ou devient carrément insupportable. Aleteia a demandé à Véronique Lemoine Cordier, auteur avec Agnès Daubricourt de "Je rassure mon tout-petit" (Quasar) de donner ses conseils aux parents.

Aleteia : Pourquoi les bébés n’aiment-t-il pas les changements ?
Véronique Lemoine Cordier: Avant 19 mois, pour pouvoir être rassuré, l’enfant a besoin de la permanence de ses figures d’attachement : son père et sa mère, tout comme celle de ses repères. Pour se sentir en sécurité, il a besoin que tout soit pareil : même chambre, même maison, même rythme, même habitudes… Plus tard, cela lui permettra de s’ouvrir sereinement à ce qui l’entoure. Le matériel de puériculture très sophistiqué aujourd’hui fait croire que l’on peut sans problème changer le cadre de vie d’un tout petit. En réalité, il est davantage au service des parents que des bébés.




Lire aussi :
Comment apprendre à son bébé à s’endormir seul ?

En vacances, la présence des parents ne suffit pas. Quand je reçois des enfants en difficulté nés en mai-juin-juillet et que nous balayons l’histoire de leur vie, je demande toujours s’il a changé de lieux pendant les vacances qui ont suivi. C’est très souvent le cas et c’est souvent une fragilisation pour beaucoup d’entre eux. Les parents objecteront qu’ils prennent soin de laisser le bébé dans la même nacelle. Cela ne suffit pas : le décor a changé, les personnes autour de lui, les rythmes… ne sont plus les mêmes et l’enfant n’est plus sécurisé. Bien sûr, le degré de sensibilité n’est pas le même selon les enfants. Certains réagiront plus fort que d’autres. Mais je préconise de limiter autant que possible les changements pendant les vacances avec un bébé de deux, trois ou quatre mois.

Comment rassurer son bébé si l’on change de lieu de vacances ?
Les parents peuvent le prévenir en lui parlant de ce qui va se passer : « Tu sais, on va partir à tel endroit. Ce seront des choses complètement nouvelles pour toi et dont tu n’as pas l’habitude. Cela va être désagréable pour toi. Mais, tu peux être tout à fait tranquille car Papa et Maman sont là et vont tout faire pour que cela se passe bien. » Un enfant non sécurisé ressent une peur proche de l’angoisse de mort, surtout s’il a eu une naissance « boulet de canon », comme je l’explique dans le livre. Les parents peuvent lui dire : « Cela va être  inconfortable mais jamais, jamais dangereux. »

Une fois arrivé sur le nouveau lieu, les faire visiter au bébé – sans non plus y passer des heures – pour qu’il comprenne le changement de décor. Et à nouveau, le rassurer. Si l’on se sent maladroit dans ses mots, l’essentiel, c’est tout l’amour que l’on y met. Le tout-petit le sent. En consultation avec des bébés, je suis toujours très émerveillée par leur capacité à comprendre au-delà des mots.


BABY SUITCASE

Lire aussi :
Premières vacances avec son bébé : les indispensables

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
bébéÉducationmaternitévacances
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
RÓŻANIEC DZIECI
La rédaction d'Aleteia
Un million d'enfants vont prier le chapelet e...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement