Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

La France au secours des écoles chrétiennes libanaises

WEB2-LEBANON-LIBAN-ECOLE-SCHOOL-GODONG-LB361012B.jpg
Philippe Lissac / GODONG
École de la Sainte Famille à Beyrouth (Liban).
Partager

Lors de son déplacement au Liban les 23 et 24 juillet, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé la mise à disposition d’une aide de 15 millions d’euros aux 52 établissements francophones homologués et conventionnés du pays à compter de la rentrée prochaine. Un fonds de 2 millions d’euros a par ailleurs été annoncé afin d’aider spécifiquement les écoles chrétiennes.

Alors que la crise sanitaire engendrée par la pandémie de Covid-19 a précipité le Liban au bord de la faillite, les écoles et plus particulièrement les écoles chrétiennes du pays du Cèdre sont touchées, 80% d’entre elles risquant de fermer faute de ressources. Face à cette situation, le pays vit la prise crise économique de son histoire marquée par une dépréciation inédite de sa monnaie, une flambée des prix, des licenciements à grande échelle, Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, a annoncé lors de son déplacement les 23 et 24 juillet une aide de 15 millions d’euros aux écoles libanaises. Cette aide ira aux 52 établissements francophones homologués et conventionnés du pays à compter de la rentrée 2020.

2 millions d’euros pour les écoles chrétiennes

Un fonds doté de 2 millions d’euros a également été annoncé afin d’aider tout particulièrement les écoles chrétiennes du pays. Une annonce saluée par L’Œuvre d’Orient qui « se réjouit ainsi de cet engagement de l’État pour les écoles chrétiennes francophones au Liban ». Alors que plus de 120.000 élèves reçoivent aujourd’hui un enseignement francophone au Liban, l’association rappelle que « le français est un facteur de cohésion et d’ouverture entre les élèves qui s’y côtoient, chrétiens comme musulmans, garçons et filles, riches et pauvres ».