Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Pape François : « Chers jeunes, ne laissez pas seules les personnes âgées ! »

Partager

« Un arbre détaché de ses racines ne pousse pas, ne donne pas de fleurs et de fruits », a déclaré le pape François à l’issue de la prière dominicale de l’Angélus le 26 juillet 2020, faisant référence à la nécessité d’un lien intergénérationnel entre plus jeunes et plus âgés.

Faisant mémoire de saint Joachim et sainte Anne, grands-parents de Jésus et parents de la Vierge Marie, dont la fête est le 26 juillet, le souverain pontife a invité les jeunes lors de la prière de l’Angélus à avoir un « geste de tendresse » envers leurs anciens. Après une épidémie de coronavirus qui les a durement isolées, les personnes âgées n’ont souvent « pas vu leurs proches depuis de nombreux mois ». « Un arbre détaché de ses racines ne pousse pas, ne donne pas de fleurs et de fruits », a-t-il affirmé, s’adressant à une petite foule disséminée sous le soleil de la place Saint-Pierre.

« Chers jeunes, chacune de ces personnes âgées est votre grand-père ! Ne les laissez pas seules ! », a exhorté le 266e pape, insistant notamment sur le cas des grands-parents habitant en maison de retraite.

Dans le « respect des règles de santé », le pontife a demandé aux jeunes de prendre un instant pour appeler leurs grands-parents ou aller leur rendre visite. « Ce que l’arbre a fleuri vient de ce qu’il a enterré », a déclamé le pape François à la fin de l’Angélus, citant un poème argentin, avant de demander à la place Saint-Pierre d’applaudir leurs grands-parents.

Le Pape remercie l’Ukraine et la Russie

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le pape François avait souvent employé le temps des annonces après la prière dominicale de l’Angélus pour appeler à un cessez-le-feu international. L’annonce par l’Ukraine, la Russie et l’Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe (OSCE) d’un cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine dans la région du Dombass à partir de minuit le 27 juillet 2020 a été donc l’occasion de féliciter et de les encourager.

Le Pape a invité désormais les protagonistes à « un processus efficace de désarmement et de déminage » de la région. « C’est le seul moyen de rétablir la confiance et de jeter les bases de la réconciliation si nécessaire et si attendue par la population », a-t-il insisté.

La route vers le Royaume de Dieu

Le voyage proposé par l’Évangile est radical et exaltant, insiste le pape François, c’est « un choix à sens unique, pas un aller-retour ». Pour cela, tous les hommes sont invités à devenir des « chercheurs sainement agités du Royaume des Cieux », insiste le pape François, car « la construction du Royaume requiert non seulement la grâce de Dieu, mais aussi la volonté active de l’humanité ».

« La vie de certaines personnes peut finir par être médiocre et ennuyeuse, a déclaré le chef d’Église catholique lors de sa catéchèse, parce qu’elles […] se contentent de choses attrayantes mais éphémères », telles des « feux d’artifice ». L’homme est de fait souvent pris « sous le lourd fardeau » de ses sécurités terrestres, la convoitise de la possession, la soif du profit et du pouvoir, et le fait de ne penser qu’à lui-même.

Au contraire, explique le souverain pontife, le Royaume des Cieux est une « aventure de sainteté » qui libère l’homme et lui fait connaître une profonde et permanente joie évangélisatrice. « Ceux qui ont trouvé ce trésor ont un cœur créatif et curieux, qui ne répète pas mais invente, trace et emprunte de nouveaux chemins ».