Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

« L’État prendra à sa charge la restauration de la cathédrale de Nantes », assure Bruno Le Maire

Partager

Interrogé sur BFM TV ce lundi 20 juillet, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a confirmé que le financement des travaux de restauration de la cathédrale Nantes serait à la charge de l’État.

« L’État répondra présent ». Deux jours après l’incendie de la cathédrale de Nantes, Bruno Le Maire a exprimé sa « grande tristesse » sur BFM TV, avant d’assurer que l’État prendrait « à sa charge » les travaux de restauration. « C’est une obligation pour l’État parce que c’est sa propriété, c’est une obligation parce que c’est notre culture », a-t-il ajouté. Achevée avant la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905, la cathédrale de Nantes appartient en effet à l’État, à qui il revient d’engager les dépenses nécessaires à l’entretien et à la conservation des édifices dont la propriété leur est reconnue.

Si l’étendue des dégâts est encore difficile à évaluer, plusieurs experts affirment qu’il y en a probablement pour plusieurs années de travaux. En plus des financements de l’État, la Fondation du patrimoine a lancé un grand appel aux dons « pour que les grandes orgues de la cathédrale de Nantes soient reconstruites et résonnent à nouveau ». Les dons reçu dans le cadre de cette campagne « seront intégralement reversés aux travaux », précise la Fondation.