Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

La renaissance de la cathédrale Saint-Élie d’Alep

Partager

Gravement endommagée entre 2012 et 2016 par plusieurs obus tirés pendant la guerre en Syrie, la cathédrale maronite d’Alep est officiellement consacrée ce lundi 20 juillet.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

C’est une renaissance qui saura réchauffer le cœur des Aleppins. Après de longs et difficiles travaux de reconstruction, la cathédrale Saint-Élie d’Alep (Syrie) est officiellement consacrée ce lundi 20 juillet. Entre 2012 et 2016, la cathédrale a subi au moins trois lourdes attaques de missiles et de nombreux autres incidents mineurs. Les dégâts les plus graves ont eu lieu en 2013, lorsque les djihadistes ont fait irruption dans cette partie de la ville en tentant de détruire tous les symboles chrétiens. Après avoir été en ruines pendant quatre ans, la cathédrale a pu rouvrir ses portes pour Noël, après que cette partie de la ville eut été libérée des rebelles en 2016.

« La restauration et la réouverture de la cathédrale ont une signification symbolique », a déclaré Mgr Joseph Tobij, archevêque maronite d’Alep, dans une interview accordée à l’AED, principal financeur du projet. « C’est un message lancé aux chrétiens d’Alep et du monde entier. La restauration de la cathédrale est la preuve que nous sommes encore là dans ce pays, malgré notre nombre décroissant. Nos voix continueront à louer Dieu en ce lieu, malgré toutes les difficultés ».

Découvrez en images la renaissance de la cathédrale :