Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

La prière de sainte Thérèse d’Avila pour chasser toute anxiété

WOMAN STRESS
Partager

« Que rien ne te trouble ». Cette prière, rédigée par sainte Thérèse d’Avila, permet d’apaiser nos peurs et nos angoisses en nous invitant à prendre du recul sur les événements de ce monde.

Nos peurs, nos inquiétudes, nos doutes appartiennent au monde d’ici-bas. Nul besoin, donc, de s’y attarder, puisque « tout ce qui appartient au monde ici-bas passe », aimait à souligner la carmélite espagnole. En revanche, elle nous invite à placer notre confiance en Dieu dans la mesure où Lui seul, éternellement fidèle et présent, peut nous combler.

Benoît XVI, à l’occasion d’un cycle de catéchèses sur les docteurs de l’Eglise, avait cité cette courte prière à l’audience du 2 février 2011. Une prière qu’il qualifiait de « poésie », contenant en elle-même les deux principes fondamentaux de la doctrine thérésienne : « Thérèse parlera de ses lectures d’enfance (ndlr : des vies de martyrs), et affirmera y avoir découvert la vérité, qu’elle résume dans deux principes fondamentaux : d’un côté, « le fait que tout ce qui appartient au monde ici-bas passe » et de l’autre, que seul Dieu est « pour toujours, toujours, toujours », un thème qui revient dans la très célèbre poésie » :

« Que rien ne te trouble,
que rien ne t’effraie ;
tout passe.
Dieu ne change pas :
la patience obtient tout ;
celui qui possède Dieu
ne manque de rien
Dieu seul suffit ! ».

Sainte Thérèse a laissé de nombreux écrits mystiques pour nous aider à découvrir les voies de l’intériorité, le plus connu étant Le Château intérieur (1577).

En images : les sept pièces à traverser pour vivre une véritable rencontre avec le Christ