Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

La contribution légendaire des anges à la construction de Sainte-Sophie

web2-ha01-mosaic-of-the-seraphim-angel-in-hagia-sophia-turkey-shutterstock_93729955.jpg
By Sadik Gulec | Shutterstock
Partager

Merveille de l’empire byzantin, Sainte-Sophie est auréolée d’histoires et de légendes. Parmi elles, plusieurs interventions d’anges qui auraient pris les travaux très à cœur…

La basilique chrétienne Sainte-Sophie (« sagesse de Dieu »), a été construite dans un premier temps au IVe siècle, puis transformée et agrandit  au VIe siècle par l’empereur Justinien. Chef d’œuvre de l’art byzantin, nombreuses sont les légendes qui circulent sur ce monument aux dimensions exceptionnelles. À commencer par le plan de sa construction qui aurait été donné par un ange, à Justinien, alors que celui-ci dormait.

Mais c’est une fois le chantier entamé, que les anges vont suivre cela de près et tout faire pour que le chantier avance vite et bien. Pendant les pauses des ouvriers, un enfant est installé sur le chantier, il a la charge de surveiller les outils pour éviter les vols. Et voila qu’un ange lui apparait, sous la forme d’un eunuque, pour lui demander d’aller chercher les ouvriers afin qu’ils se remettent plus vite au travail. L’enfant refuse de quitter son poste de surveillance, alors l’eunuque lui promet « par l’éternelle Sagesse » qu’il gardera les outils le temps que l’enfant aille les chercher.

Quand Justinien apprend cette histoire, il reçoit l’enfant et appelle tous ses eunuques pour voir si l’enfant reconnait celui qui lui a parlé. Mais l’enfant n’en reconnait aucun… Pour Justinien, cela ne fait aucun doute, c’est bel et bien un ange qui est intervenu, et pour être sûr que cet ange continue à veiller sur le chantier et le bon travail des ouvriers, il couvre l’enfant de cadeaux et lui demande de quitter son poste, afin que l’ange le remplace à tout jamais ! C’est alors que l’église prend alors le nom de « Sagesse Divine ».

Ref:362

En l’honneur de la Sainte Trinité

Les travaux se poursuivent, cette fois il s’agit d’élever la voûte qui domine le maître-autel, mais Justinien et ses architectes ne sont pas d’accord entre eux. La lumière doit-elle tomber d’une ou de deux fenêtres à construire ? C’est alors que de nouveau, un ange apparait à l’Empereur endormi, il est vêtu de la pourpre impériale cette fois, et commande non pas une ni deux, mais trois fenêtres à Justinien, en l’honneur de la sainte Trinité. Une fois la coupole terminée, il reste encore à la recouvrir d’or mais il semblerait que les caisses soient vides, Justinien a dépassé son « budget travaux »! Qu’à cela ne tienne, voila qu’un ange aurait guidé des mulets vers un souterrain secret, pour les charger de 80 quintaux du précieux métal. Et Sainte-Sophie a été construite en cinq ans, plus de 10.000 ouvriers y sont intervenus. Rien n’est trop beau pour cette exceptionnelle basilique, et les anges aussi ont été de la partie pour construire à la gloire de Dieu.

Découvrez aussi en images les anges dans l'art :