Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 janvier |
Sainte Marguerite de Hongrie
home iconPerles du Web
line break icon

Dans cette église, ce sont des saints qui s'assurent de la distanciation sociale

Timothée Dhellemmes - Publié le 14/07/20

Pour éviter que le virus ne reparte tout en permettant aux fidèles d’assister à la messe, le père Ronald Ocampo, curé d’une paroisse aux Philippines, a eu l’idée de disposer entre chaque place une petite statue de saint. Pour le plus grand bonheur de ses paroissiens.

« Je voulais être créatif, pour que les paroissiens trouvent une ambiance accueillante quand ils entrent dans l’église », raconte le père Ronald Ocampo. Alors que les rassemblements religieux sont de nouveau autorisés depuis le 15 juin aux Philippines, le curé de la paroisse Saint Joseph, dans la province de Nueva Ecija, dans le centre du pays, a eu une idée singulière pour permettre à ses paroissiens de revenir à l’église tout en respectant les règles de distanciation. Il a publié plusieurs photos sur le compte Facebook de la paroisse, montrant la nouvelle disposition de l’église : entre chaque emplacement, une petite statue d’un saint rappelle qu’il ne faut pas s’asseoir à sa place…

Au moins 200 statues

Ainsi, les fidèles ne peuvent pas forcément vivre la messe en famille ou entre amis, mais cela ne les empêche pas de vivre la messe en bonne compagnie ! Le 21 juin, pour la fête des pères, le père Ronald Ocampo a même posté une photo de lui à côtés d’une statue du Christ : « Bonne fête des pères au père de notre paroisse ! On t’aime papa », a-t-il commenté.

Au moins 200 petites statues ont été placées sur les bancs de l’église. Pour ce faire, le curé a mis ses paroissiens à contribution. Tous ceux qui possèdent des statues chez eux ont été invités à les prêter le temps que la pandémie se termine. Avant d’être déposées sur les bancs, les statues ont toutes été désinfectées, comme c’est également le cas après chaque messe.




Lire aussi :
Des clowns à la messe !

Tags:
CoronavirusMessePhilippinesvidéo
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement