Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Dans cette église, ce sont des saints qui s’assurent de la distanciation sociale

Partager

Pour éviter que le virus ne reparte tout en permettant aux fidèles d’assister à la messe, le père Ronald Ocampo, curé d’une paroisse aux Philippines, a eu l’idée de disposer entre chaque place une petite statue de saint. Pour le plus grand bonheur de ses paroissiens.

« Je voulais être créatif, pour que les paroissiens trouvent une ambiance accueillante quand ils entrent dans l’église », raconte le père Ronald Ocampo. Alors que les rassemblements religieux sont de nouveau autorisés depuis le 15 juin aux Philippines, le curé de la paroisse Saint Joseph, dans la province de Nueva Ecija, dans le centre du pays, a eu une idée singulière pour permettre à ses paroissiens de revenir à l’église tout en respectant les règles de distanciation. Il a publié plusieurs photos sur le compte Facebook de la paroisse, montrant la nouvelle disposition de l’église : entre chaque emplacement, une petite statue d’un saint rappelle qu’il ne faut pas s’asseoir à sa place…

Au moins 200 statues

Ainsi, les fidèles ne peuvent pas forcément vivre la messe en famille ou entre amis, mais cela ne les empêche pas de vivre la messe en bonne compagnie ! Le 21 juin, pour la fête des pères, le père Ronald Ocampo a même posté une photo de lui à côtés d’une statue du Christ : « Bonne fête des pères au père de notre paroisse ! On t’aime papa », a-t-il commenté.

Happy Father's Day po sa ama ng aming Parokya😇We love you po😍

Geplaatst door Parokya ni San Jose Rizal, N.E. – Dialogue of Life op Zaterdag 20 juni 2020

Au moins 200 petites statues ont été placées sur les bancs de l’église. Pour ce faire, le curé a mis ses paroissiens à contribution. Tous ceux qui possèdent des statues chez eux ont été invités à les prêter le temps que la pandémie se termine. Avant d’être déposées sur les bancs, les statues ont toutes été désinfectées, comme c’est également le cas après chaque messe.